13 meurtres irrésolus dans le Jefferson Davis Parish

Un tueur en série est en liberté dans le Jefferson Davis Parish (un comté de Louisiane) et, selon certains, la police devrait prendre en compte plus de victimes que les 8 « officielles ».

Mike Dubois, le frère de Whitney Dubois, explique qu’elle était pour lui presque comme une fille.
« J’étais plus âgé. J’ai aidé à l’élever. Sa mort fait vraiment mal…Je ne ressens pas de honte parce que ma petite soeur était sujette à une addiction à la drogue. Vous faites des choses qui ne sont pas fabuleuses, mais elle était une personne merveilleuse… Comme l’étaient toutes ces autres filles, j’en suis sûr ».

Whitney Dubois est la quatrième victime « confirmée » dans une liste de 8 femmes dont les corps ont été découvert abandonnés dans le Jefferson Davis Parish durant ces 4 dernières années :
– Loretta Lynn Chaisson, 28 ans, découverte dans un canal le 20 mai 2005
– Ernestine Patterson, 29 ans, découverte 17 jours plus tard dans un canal
– Kristen Gary Lopez, 21 ans, découverte le 18 mars 2007 dans un canal
– Whitney Dubois, 26 ans, découverte le 12 mai 2007 sur une route de campagne
– LacConia « Muggy » Brown, 23 ans, découverte le 12 mai 2008 sur une route de campagne
– Cyrstal Benoit Zeno, 23 ans, découverte le 11 septembre 2008 sur une route de campagne
– Brittany Gary, 17 ans, (la cousine de Kristen Lopez), découverte le 15 novembre 2008 sur une route de campagne
– Necole Guillory, 26 ans, découverte le 19 août 2009 près de l’autoroute I-10, dans le Acadia Parish.

Les 8 victimes

Les 8 victimes

« On continue d’entendre parler des 8 meurtres irrésolus, 8 meurtres irrésolus, 8 meurtres irrésolus… Mais la vérité c’est qu’il y a 13 meurtres irrésolus », affirme Mike Dubois.

Il semble en effet que 13 meurtres non résolus aient eut lieu depuis le début des années 1990. Les enquêteurs n’ont pas inclus dans la liste des victimes du tueur en série :
– Richard « Butch » Sonnier, battu à mort le 9 février 1993
– Harold Pitre, abattu chez lui, le 8 mars 1994
– Sheila Comeaux, violemment frappée le 14 février 1998, elle est décédée un an plus tard
– Harvey Leigh Burleigh, poignardé chez lui le 25 juillet 2007
– Derrick Jackson, abattu en pleine rue le 10 décembre 2008

Bien que les autorités affirment qu’aucun de ces 5 meurtres n’est connecté aux “8 de Jeff Davis”, une partie de la population, dont Mike Dubois, pense qu’elles méritent tout autant d’attention.
« Ces hommes et ces femmes étaient des individus qui avaient une vie différente de celles, très risquées, des huit autres victimes. Mais vous savez… Ma sœur jouait au baseball. Elle est allée à l’école pour essayer de faire quelque chose de sa vie. Elles avaient une vie et la drogue les leur a volé. C’était tous des personnes », dit Mike Dubois.

Dubois explique qu’il s’exprime publiquement dans le but d’encourager les familles à se rencontrer. « Avec les forces de police. Que nous soyons d’accord ou pas avec la police, ils sont l’autorité. Que je leur fasse confiance ou pas, nous n’avons rien d’autre ».
Toutefois, il partage le sentiment de nombreux habitants du Jefferson Davis Parish : il est tant qu’une autre force de police, peut-être le FBI, prenne les rennes de l’enquête, avant que le tueur ne fasse une neuvième victime. « C’est plus que le Jeff Davis Parish ou que la police de la ville de Jennings ne peuvent s’occuper et il est évident que ça continue encore aujourd’hui et je crois que nous allons avoir d’autres meurtres parce que je pense que c’est trop gros pour eux ».

MISE A JOUR 2014 : une carte interactive des meurtres du Jefferson Parish