Aileen Wuornos « autorisée à mourir » par Jeb Bush

Le gouverneur de la Floride, Jeb Bush, a affirmé qu’Aileen Wuornos, selon la propre volonté de celle-ci, devait mourir. Wuornos, une ex-prostituée, est considérée comme la première « vraie » tueuse en série des Etats-Unis.
Elle s’est portée volontaire pour sa propre exécution en 2001 et a renoncé à tous ses appels, mais sa sentence – qui devrait être exécutée le 9 octobre 2002 – pourrait être à nouveau retardée par des querelles juridiques.

Aileen Wuornos a été reconnu coupable des meurtres de six hommes par arme à feu, après qu’ils l’aient faite monter dans leur voiture, lorsqu’elle se prostituait ou faisait du stop, en Floride, entre 1989 et 1990.
Wuornos, qui a maintenant 46 ans, avait d’abord expliqué qu’elle avait tué ses victimes en légitime défense après qu’ils l’aient violée. Par la suite, elle a admit qu’elle avait menti et que ses motivations étaient le vol et la haine des hommes.

De son histoire, on a fait deux films, trois livres et un opéra…

Depuis 1848, la Floride n’a exécuté qu’une seule femme : Judy Buenonano (une autre tueuse en série), électrocutée en mars 1998.

Le gouverneur Jeb Bush (frère de l’ancien président George Bush Jr) a également ordonné l’exécution de Rigoberto Sanchez Velasco, qui a été reconnu coupable d’avoir assassiné une fillette.

En juin, la Court Suprême des Etats-Unis a annulé les condamnation à mort de plusieurs dizaines de détenus dans des états différents. Une jurisprudence interdit aux juges de condamner les prisonniers à mort sans avoir écouté l’avis des jurés. Et nombre d’entre eux l’avaient pourtant fait.