Anthony Sowell reconnu coupable de 11 meurtres

Anthony Sowell, 51 ans, le tueur en série de Cleveland, a été reconnu coupable de multiples « meurtres aggravés » et pourrait être condamné à la peine capitale.

En octobre 2009, les corps de 11 femmes avaient été découverts chez lui, à l’intérieur de sa maison ou enterrés dans son jardin, enveloppés dans des sacs poubelle ou des bâches en plastique.

Sowell était également accusé d’avoir violé plusieurs des victimes.

Les 62 témoins de l’accusation se sont succédé au tribunal durant 3 semaines, dont plusieurs victimes de viol.

Les avocats de la défense ont tenté de présenter l’accusé sous un jour sympathique et de créer un doute dans l’esprit des jurés. Ils ont affirmé que l’accusation n’avait présenté aucune preuve directe, aucun témoin des meurtres, pas d’empreintes digitales ou d’ADN reliant Sowell aux 11 victimes.

Mais les jurés, à qui ont avait présenté les photos des corps disséminés dans la maison du tueur, n’ont pas été sensibles aux arguments de la défense.

Sowell a également été reconnu coupable de plusieurs viols et d’un vol avec violence (celui de Gladys Wade, qui a témoigné qu’il l’avait brutalement agressée en 2009). Selon l’accusation, la motivation de Sowell était de nature sexuelle.

Il n’a pas montré la moindre émotion lorsque le juge Dick Ambrose a lu le verdict mais, en quittant le tribunal, il a levé ses mains menottées en regardant les photographes et les cameramen.

Les familles des 11 victimes ont accueilli la condamnation d’Anthony Sowell avec des larmes. Jim Allen, le père de Leshanda Long, dont le crâne avait été retrouvé dans un seau chez Sowell, a expliqué qu’il était heureux que la justice ait été rendue. « La douleur ne partira jamais mais c’est un beau jour pour ma famille ».

Les autorités de Cleveland ont eu toutes les peines du monde à expliquer comment les 11 corps n’avaient pas été découverts plus tôt, malgré l’odeur fétide émanant de l’habitation d’Anthony Sowell.

Anthony Sowell Victimes

Les victimes étaient des femmes noires, pauvres et qui vivaient ou travaillaient dans la rue : Tonia Carmichael, Leshanda Long, Amelda Hunter, Crystal Dozier, Kim Smith, Diane Turner, Telacia Fortson, Janice Webb, Nancy Cobbs, Tishana Culver et Michelle Mason.

Les premières ont disparu en mai 2007. Anthony Sowell les attirait chez lui en leur promettant de l’alcool ou de la drogue, puis les étranglait.
La police a découvert le premier corps en octobre 2009, après que des enquêteurs soient venus interroger Sowell pour une accusation de viol.