Bai, Baoshan

Nom : Bai Baoshan
Surnom : Aucun
Né en : 1958, dans la province de Hebei – Chine
Mort le : 6 mai 1998 (exécuté d’une balle dans la nuque) dans la région de Xinjiang.

Il a tué 14 personnes en 1996 et 1997 pour « se venger de la société ». En véritable gangster, il a commis des cambriolages et a abattu nombre de policiers. D’ailleurs, il détestait visiblement les forces de l’ordre, car la plupart de ses victimes étaient des policiers.
Il a été condamné à mort en 1998 et exécuté.

Informations personnelles

En 1983,  à l’âge de 26 ans, Bai Baoshan a commis un hold-up raté, pour lequel il a passé 13 années en prison pour vol à main armée. Selon les médias chinois, il serait sorti de prison « avec une envie profonde de se venger de la société ».

 

 

Crimes et châtiment

Le 16 octobre 1997, la police de Beijing (anciennement Pékin) a arrêté Bai Baoshan, 39 ans, qui est suspecté des meurtres de 14 personnes. On pense que Bai – peut-être le pire des tueurs en série chinois – a commencé à tuer en 1996.

baoshan-nu

Dans un rapport inhabituellement détaillé, un journal de Beijing affirme que les crimes de Bai Baoshan ont été commis de Beijing à la région de Xinjiang, située au nord-ouest.

En mars 1996, Bai a attaqué une sentinelle à Beijing, volant un pistolet semi-automatique qu’il a utilisé pour tuer une personne et en blesser six autres, dont quatre officiers de police. On le suspecte également d’avoir assassiné un fournisseur de cigarettes à Beijing, plus tard, dans un cambriolage.

Les autorités pensent que Bai Baoshan a ensuite voyagé jusqu’à la province de Hebei, au nord, où il a attaqué une autre sentinelle de police, tuant une autre personne et se sauvant avec un fusil automatique.

800px-UrumqiIl s’est ensuite rendu dans la capitale de la région du Xinjiang, à Urumqi, où lui et un complice, Wu Ziming, ont tué dix policiers, garde du corps et civils, et ont volé 1,5 million de yuan (environ 200.000 euros).

Pour éviter de partager le butin, Bai a ensuite tué son complice et brûlé son corps.

Selon les aveux parus dans les journaux, Bai Baoshan aurait également assassiné deux co-détenus lorsqu’il était en prison, fracassant leur crâne avec un marteau.

Le 6 mai 1998, Bai Baoshan a été exécuté dans la région du Xinjiang.

 

 

Victimes

Peu d’informations disponibles pour le moment.
Bai Baoshan a tué au moins 14 personnes, dont une majorité de policiers.

 

 

Modus Operandi

Peu d’informations disponibles pour le moment.
Il commettait des cambriolages, lourdement armé, et tirait sur tous ceux qui se trouvaient sur son passage.

 

 

Motivations

D’après ses propres dires, Bai Baoshan aurait commis tous ces meurtres pour « se venger de la société », et d’une justice qui l’avait condamné, soi-disant injustement, à 13 ans de prison pour cambriolage. Peut-être a-t-il voulu que, cette fois, la justice ait raison de le condamner…

Il s’est surtout attaqué à des policiers, il semblait ressentir beaucoup de haine et de colère envers les autorités de son pays. On peut également penser que, comme il commettait des cambriolages à mains armées, il était normal que les policiers se précipitent pour l’arrêter et soient ses premières victimes.

 

 

Citations

Aucune pour le moment.

 

 

Bibliographie

Aucune pour le moment.

 

 

Liens

La Chine : une présentation sur Wikipedia