Brian Dugan aurait fait d’autres victimes

Après qu’un jury du comté de DuPage (Illinois) a condamné le tueur en série Brian Dugan à la peine capitale, les autorités de l’état ont annoncé qu’elles enquêtaient sur de possibles connexions avec d’autres meurtres non-résolus.

Dugan a été reconnu coupable de trois meurtres, ceux de Jeanine Nicarico en 1983, Donna Schnorr en 1984 et Melissa Ackerman en 1985, mais les enquêteurs pensent qu’il pourrait en avoir commis quatre autres.

Le procureur d’état du comté de DuPage, Joseph Birkett, a annoncé qu’il voulait que la police enquête sur ces meurtres de manière approfondie afin d’éviter une situation similaire à celle de Ted Bundy.
Ce dernier avait avoué plus de 30 meurtres mais avait par la suite cherché à sursoir à son exécution en offrant des informations sur d’autres meurtres. Les enquêteurs avaient refusé et Bundy avait été exécuté… mais des dizaines de familles vivent encore dans le doute.

Birkett veut empêcher Dugan, 53 ans, d’agir de la même manière en proposant d’éventuelles informations sur des meurtres à peine quelques heures avant son exécution.

Jeanine Nicarico

Jeanine Nicarico

Dugan est soupçonné d’autres homicides depuis des années. Lors des négociations du « plea bargain » qu’il a passé en 1985, il n’a admit que les meurtres pour lesquels il avait des raisons de penser que la police le soupçonnait, et son premier meurtre connu, celui de Jeanine Nicarico, avait le même mode opératoire que les deux autres.

Les quatre meurtres supplémentaires ont été commis dans la banlieue de Chicago avant que Dugan ne soit emprisonné pour de bon en 1985.
Deux des meurtres qui pourraient être le plus facilement reliés à Dugan ont eut lieu dans les comtés de McHenry et de Kane.

Le procureur Birkett n’a pas voulu en dire plus mais a confirmé que le meurtre commis dans le comté de Kane était celui de Kathryn Pollock, 64 ans, en 1983. Cette dernière, une veuve qui vivait seule, avait été découverte battue à mort. Son assassin avait volé sa voiture, qui avait été retrouvée quelques pâtés de maison plus loin.
Dugan a battu plusieurs de ses victimes à mort et la voiture de Kathryn Pollock a été découverte près de l’appartement d’un ami de Dugan, chez qui il vivait à l’époque. L’un des anciens amis de Dugan a admit que Dugan avait commis plusieurs cambriolages dans le quartier de Kathryn Pollock « parce que les résidents avaient plus d’argent ».
Comme pour le meurtre de Jeanine Nicarico, la pointeuse indique que Dugan n’est pas venu travailler le jour du meurtre de Pollock.