« Catch me killer » arrêté et inculpé

Un jeune habitant de Gainesville (Georgie) qui s’était fait passer pour un tueur en série surnommé « Catch me killer » a été inculpé de fausses déclarations : il avait affirmé avoir assassiné 16 personnes et être responsable de la disparition d’une jeune femme d’Oscilla (Georgie), Tara Grinstead.

« Nous avons du passer des milliers d’heures et dépenser des dizaines de milliers de dollars pour retrouver ce type », explique l’agent Gary Rothwell, du bureau du FBI de Georgie.

Andrew Scott Haley, 26 ans, a été inculpé pour avoir altéré des éléments de preuves et avoir proféré de fausses déclarations, les seuls crimes existants dans la loi Georgienne pour les actes qu’il a commis.

jenn-kesse

Jennifer Kesse

L’enquête avait commencé en février 2009, lorsque le père d’une autre jeune femme disparue, Jennifer Kesse, avait vu une vidéo postée sur YouTube. Cette vidéo montrait un homme, à priori Andrew Haley, dont le visage était caché et la voix déguisée, qui expliquait son « jeu ».

L’homme affirmait avoir tué 16 personnes et vouloir en tuer d’autres si la police tentait de le trouver.

L’agent Rothwell explique que l’enquête du bureau a permis de remonter jusqu’à Haley, qui aurait créé et posté deux vidéos, dans lesquelles était cité le nom de Tara Grinstead, une enseignante disparue depuis le 22 octobre 2005. Un lien vers l’une de ces vidéos, sous-titrées « Confessions d’un tueur en série », avait été posté sur un site créé par le père de Jennifer Kesse, disparue le 24 janvier 2006 en Floride.

« Pour moi, on ne peut pas tomber plus bas », a expliqué Drew Kesse à une chaîne locale d’Orlando (Floride).
« Il voulait jouer à un jeu sur internet », explique Rothwell. « Il a donné des soi disant indices sur les personnes qu’il affirmait avoir tuées et disait que les gens capables de suivre ces indices finiraient par remonter jusqu’à lui et l’identifieraient. Le premier indice concernait Tara Grinstead.“

tara

Tara Grinstead

Tara, une institutrice et reine de beauté de 30 ans, a littéralement disparu en 2005 alors qu’elle aidait de jeunes compétitrices à se préparer à un concours de beauté à Fitzgerald, dans le sud de la Georgie, avant de rejoindre des amis. Selon eux, elle serait rentré chez elle vers 23h. La police a retrouvé son téléphone portable et sa voiture, ouverte, devant chez elle, mais son porte-monnaie et ses clés avaient disparu. Les enquêteurs pensent qu’elle a été assassinée par quelqu’un qu’elle connaissait.

L’agent Rothwell explique que la première vidéo d’Andrew Haley incluait une description de Tara Grinstead. La seconde vidéo « donnait des détails sur le lieu où se trouvaient une main et une bague quelque part près d’Augusta ».

« Cela a provoqué beaucoup de souffrance pour les deux familles », dit Rothwell. « A cause de ce type qui se moquait d’eux sur internet ».

Ni Haley ni sa famille ne semblent avoir compris la douleur qu’il a provoqué avec cette plaisanterie d’un très mauvais goût.
Contactée par des journalistes, sa belle-mère a affirmé que l’enquête du FBI était « complétement puérile » et rien moins « qu’une perte d’argent des contribuables ». Selon elle, Andrew Haley aurait pu expliquer que cette vidéo n’avait pas été créée pour faire du mal à quiconque… « Les enfants (sic) font des erreurs tous les jours. Les gens vont sur YouTube avec des vidéos faites sur leur téléphone et font des choses. Ça ne veut pas dire qu’ils aient l’intention de blesser qui que ce soit »

La belle-mère de Haley n’a toutefois pas expliqué pourquoi le jeune homme, contacté sur YouTube par le père de Jennifer Kesse pour savoir s’il savait qui que ce soit sur la disparition de sa fille, s’est « amusé » à lui faire croire qu’il l’avait enlevée elle-aussi.
« Absolument, sans le moindre petit doute, il doit être inculpé et condamné pour ça », affirme Drew Kesse. « Vous n’avez pas le droit de démolir la vie des gens ».

error: Content is protected !!
WpCoderX