remy roy

Dans le psychisme des tueurs en série

REPLAY – Quand un psychanalyste se penche sur les cas des tueurs en série français…

A la Une de l’heure du crime, le témoignage d’un psychanalyste qui, pour les besoins de sa thèse, a longuement rencontré un tueur en série français que la presse avait surnommé le tueur au minitel.

Au cours des mois d’octobre et novembre 1990, Rémy Roy a assassiné trois victimes, trois hommes qu’il avait contacté sur des sites homosexuels de l’ancêtre de l’internet. Moins d’un an plus tard, il a tenté d’assassiner une nouvelle victime, qui s’en est sortie par miracle.

Arrêté par la police en novembre 1991, Rémy Roy sera condamné cinq ans plus tard, à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d’une période de sûreté de 18 ans.

Cet ancien skipper de bateau à voile avait fait le tour du monde, puis il était devenu journaliste pigiste pour des revues nautiques. Marié et père de deux enfants, jusqu’à l’âge de 32 ans, il n’avait jamais eu de démêlés avec la justice… Comment comprendre l’incompréhensible ? Comment expliquer l’inexcusable ?

le tueur en série arnaud georgesC’est pour répondre à ces questions que le psychanalyste Arnaud George (auteur du livre Le tueur en série: Etude psychanalytique et psychopathologique des tueurs en série français) a voulu étudier ce cas clinique hors norme, pour les besoins de sa thèse.

Nous le retrouvons en compagnie de Stéphane Bourgoin, le spécialiste français des tueurs en série…

Ecouter le replay de l’émission l’Heure du Crime de Jacques Pradel.

error: Content is protected !!
WpCoderX