derrick todd lee

Derrick Todd Lee est mort

Derrick Todd Lee avait été condamné à la peine capitale en 2004, mais il est décédé jeudi 21 janvier dans un hôpital de Louisiane.

Lee, qui avait 47 ans, avait été transféré à l’hôpital la semaine dernière pour de sévères problèmes de santé. Le pénitencier n’est pas autorisé pour le moment à donner les raisons de son décès, notamment parce qu’une autopsie n’a pas encore été faite.

Il avait été condamné à la perpétuité pour le meurtre de Geralyn DeSoto, 21 ans, en janvier 2002, et à la peine capitale pour le meurtre de Charlotte Murray Pace, 22 ans, qu’il avait poignardée 81 fois et frappée avec un fer à repasser, en mai 2002.
Les deux jeunes femmes avaient également eu la gorge tranchée.
Des preuves ADN avaient relié Derrick Todd Lee à cinq meurtres supplémentaires entre 1998 et 2003, et il était soupçonné d’avoir assassiné encore 4 autres femmes.
Diane Alexander a survécu à l’une de ses agressions en juillet 2002 et a témoigné contre lui lors de ses procès

La mère de Charlotte Murray Pace a expliqué à des journalistes : « C’est bien qu’il ne soit plus là pour occuper tout l’espace qui sera à présent rempli par le souvenir de Murray et l’amour envers Murray ».

Elle a ajouté que la mort de Lee avait apporté « un raz de marée de souvenirs » et, dans un sens, lui a de nouveau pris sa fille. Mme Pace, qui a assisté à toutes les audiences des tribunaux depuis la condamnation de Derrick Todd Lee en 2004, qui a écrit aux législateurs et a parlé aux prisonniers, a déclaré que la mort de Lee lui a fait comprendre que « tout cela était juste ma façon de vouloir continuer à être la mère de Murray. … Je n’ai plus désormais cette façon de me battre pour Murray, de continuer à être sa mère ».

victimes Lee

Les victimes de Lee : Charlotte Murray Pace, Geralyn DeSoto, Carrie Lynn Yoder, Trineisha Dene Colomb, Randi Mebruer, Pan Kinamore et Gina Wilson Green.

En septembre 2015, la Cour Suprême de Louisiane avait confirmé la condamnation de Lee dans l’assassinat de Charlotte Murray Pace, rejetant les arguments selon lesquels son avocat aurait dû présenter plus de preuves d’une maladie mentale. Le juge Scott Crichton avait mis en avant « la preuve irréfutable que Lee a commis cinq meurtres brutaux marqués par une violence exceptionnelle ».