James Vlassakis voudrait se marier…

Le ministre responsable des services pénitenciers australiens Tom Koutsantonis a affirmé sa volonté d’empêcher l’un des tueurs de Snowtown, James Vlassakis, d’épouser sa petite amie du primaire…

Mr Koutsantonis a repoussé la possibilité pour Vlassakis – qui a plaidé coupable pour 4 des 11 meurtres de Snowtown – de tenir une cérémonie nuptiale dans le jardinet de la prison, et a même exprimé ses doutes quant à la légitimité de cette relation.
« Cela n’arrivera pas tant que je serais en poste » a-t-il affirmé devant le Parlement. « La politique du Ministère de la Justice n’autorise que les prisonniers de basse sécurité à se marier en de rares occasions. M. Vlassakis est un prisonnier de haute sécurité. (…) Je ne pense pas que les familles des victimes de l’affaire des corps dans les barrel apprécieraient qu’un impitoyable criminel se marie lors d’une belle cérémonie ».

L'article de "That's Life"

L’article de « That’s Life »

Le journal Adelaide Now a révélé que Bianca Roberts a donné une interview au magazine That’s Life durant laquelle elle explique qu’elle devrait épouser Vlassakis le 2 septembre 2009.
« Nous sommes ensemble depuis presque sept ans. J’aimerais que nous puissions être ensemble comme un couple normal mais vous ne décidez pas qui vous aimez et je suis prête à attendre James, même jusqu’en 2025 quand il pourra être libéré sur parole.
Je sais que certaines personnes vont trouver ça difficile de comprendre comment je pourrais épouser un tueur en série mais ce n’est pas ainsi que j’ai choisi de voir James ».

Bianca Roberts a indiqué au magazine qu’elle a été la première petite amie de Vlassakis, durant 18 mois, lorsqu’ils avaient environ 11 ans.
Elle avait été secouée lorsqu’elle avait découvert qu’il était l’un des quatre hommes reconnu coupable des meurtres en série les plus affreux que le pays ait connu.
Onze personnes avaient été assassinées en South Australia entre 1992 et 1999, parmi lesquelles huit dont les corps avaient été démembrés et placés dans des barils d’acide, dans une ancienne banque abandonnée de Snowtown.

Vlassakis a plaidé coupable de 4 des meurtres et a été condamné à la perpétuité avec une période de sûreté de 26 ans. Il a admis les meurtres de son beau-frère David Johnson et de son demi-frère Troy Youde, ainsi que des meurtres de Gary O’Dwyer et Frederick Brooks.
Durant le procès, il avait témoigné contre sa « figure paternelle », également chef du petit groupe de tueurs, John Bunting. Il avait également témoigné contre Robert Wagner et Mark Haydon.
John Bunting a été reconnu coupable des 11 meurtres, Robert Wagner de 10, Mark Haydon a été condamné à 25 ans de prison pour les avoir aidé.
Vlassakis était considéré comme « moins coupable » des meurtres que ses coaccusés et a expliqué à Bianca Roberts que Bunting lui avait « lavé le cerveau« . John Bunting possédait une haine brûlante envers des personnes qu’il soupçonnait d’être des pédophiles ou des homosexuels…

Snowtown_victimes

Les 11 victimes

 

Bianca Roberts a expliqué qu’elle avait écrit à Vlassakis en prison et qu’ils étaient retombés amoureux. Selon elle, Vlassakis lui a demandé de l’épouser en janvier 2003, un an après qu’ils aient commencé leur relation épistolaire.
« C’est peut-être une relation non conventionnelle, mais James a toujours était fait pour moi et maintenant il va devenir mon époux. Ce qu’il a fait est du passé et maintenant, ensemble, nous nous concentrons sur un avenir qui sera rempli de l’amour et de la compréhension qui lui ont toujours été refusés auparavant ».