Le tueur en série de Kanye se suicide

Oreeditse Mokoti, 35 ans, suspecté d’être le tueur en série ayant sévit dans la ville de Kanye, au Botswana, a été retrouvé mort dans sa cellule du poste de police. Il s’est pendu avec un drap.

Mokoti, originaire du village de Metlobo, était le suspect principal de six meurtres qui ont été commis à Kanye. Il avait téléphoné à la police pour se vanter du fait qu’il avait l’intention d’assassiner 100 personnes.

carte botswana kanyeIl avait participé au congrès national du Botswana Democratic Party (BDP) à Kanye (durant lequel il a été photographié avec le président Ian Khama). Il y a volé un « kit main libre » pour téléphone portable.

Le directeur de la police Isaac Kgosi a indiqué qu’au moment où Oreeditse Mokoti participait au congrès, les enquêteurs avaient déjà reçu des informations selon lesquelles il pouvait être lié aux meurtres. Mais Kgosi voulait être sûr que Mokoti était bien le tueur en série de Kanye « car sans cela, il aurait été non professionnel de l’arrêter en public, puisqu’il ne représentait pas une menace à ce moment-là ».

Quelques temps plus tard, la police est parvenue à le localiser et à l’arrêter dans la maison de sa petite-amie.

Oreeditse Mokoti aurait avoué aux enquêteurs être responsable de 4 des 6 meurtres dont on l’accusait, et aurait conduit la police sur les lieux de chacun de ses crimes. Il a été relié à plusieurs des crimes grâce à son ADN.

Oreeditse Mokoti a été enterré dans son village natal.