Philip Smith pourrait avoir tué plus de 40 personnes

Le tueur en série Philip Smith est interrogé en prison au sujet de plusieurs dizaines de meurtres irrésolus.
L’année dernière, Smith, 36 ans, a été condamné à la prison à perpétuité pour les meurtres de Jodie Hyde, Rosemary Corcoran et Carol Jordan.
Ces trois femmes originaires de Birmingham sont toutes mortes dans une abominable orgie de violence qui a duré 4 jours.

Jodie Hyde, Rosemary Corcoran et Carol Jordan

Jodie Hyde, Rosemary Corcoran et Carol Jordan

Smith est soupçonné des meurtres de plus de 40 femmes dans les Midlands, le sud et le sud-ouest de l’Angleterre et du Pays de Galles, durant les 15 dernières années.

En octobre dernier, des policiers de différentes régions se sont rencontrés pour discuter des meurtres irrésolus de leur territoire. Ils ne sont malheureusement pas parvenu à réunir assez de preuves pour lier ces affaires à Philip Smith. Les enquêteurs ont donc décidé de l’interroger, dans l’espoir qu’il avoue d’autres meurtres.
Un des policiers a dit : « Le problème avec Philip Smith, c’est que même s’il est accusé d’autres meurtres, ça ne fera aucune différence pour lui. Après tout, il ne sera jamais libéré. Ca ne lui apporte rien d’admettre d’autres meurtres. Sa peine ne sera pas réduite pour autant… Et pourtant, lors de son procès, il a décidé de plaider coupable lorsque les preuves sont devenues trop accablantes. Alors, nous essayons d’en trouver le plus possible ».

En novembre 2000, Smith a étranglé Jodie Hyde, 21 ans et a brûlé son corps dans un terrain vague à Birmingham.
Ensuite, il a battu à mort Rosemary Corcoran, 25 ans, après l’avoir conduite d’un pub jusqu’à une allée isolée à Droitwich, dans le Worcestershire.
Lorsqu’il est revenu à Birmingham, il a remarqué Carol Jordan, 39 ans, qui se rendait à son travail dans une banque. Il s’est jeté sur elle, l’a tirée derrière des buissons, puis la frappée avec ses bottes à bout d’acier, jusqu’à ce qu’elle meurt.

Smith est également suspecté du meurtre de Patricia Lynott, une barmaid qui travaillait dans un pub de Birmingham, « The Rainbow », où Smith était employé comme « homme à tout faire ». Son corps a été retrouvé dans son appartement, deux semaines avant que Smith n’étrangle Jodie Hyde.
Smith n’a pas immédiatement été soupçonné parce que Patricia Lynott était morte de cause naturelle. Elle a été enterrée à Athlone, en Irlande du Nord. Mais, lorsque Smith a été arrêté pour les trois autres meurtres, la police a commencé à se poser des questions : il avait rencontré ses deux première victimes au « Rainbow ». Le corps de Patricia Lynott a été exhumé et on pense qu’elle aurait pu être étranglée. Des analyses sont encore en cours et l’enquête n’est pas terminée.

error: Content is protected !!
WpCoderX