Rodney Alcala inculpé d’un meurtre vieux de 39 ans

Le tueur en série emprisonné Rodney Alcala a été inculpé d’un meurtre qu’il aurait commis il y a 39 ans dans le Wyoming.

Rodney James Alcala, 73 ans, déjà reconnu coupable de sept meurtres, est accusé du meurtre avec préméditation de Christine Ruth Thornton, 28 ans, enceinte de 6 mois, en 1977.

Durant le mois d’août 1977, Alcala a assassiné la jeune femme, originaire de San Antonio, au Texas, et a jeté son corps dans un champ isolé au nord d’un village rural du comté de Sweetwater.

Christine Thornton en 1977

Christine Thornton en 1977

Le squelette de Christine Thornton n’a été découvert qu’en avril 1982 et elle n’a pas été identifiée avant 2015.

Rodney Alcala, ancien photographe pour le Los Angeles Times, surnommé le “ Dating Game Killer “ (le tueur du jeu de rencontre) parce qu’il est apparu dans l’émission télévisée du même nom en 1978, a été reconnu coupable en 1980 du meurtre de Robin Samsoe, une jeune ballerine de 12 ans, commis en 1979 à Huntington Beach.

En 2005, il a été inculpé des viols et meurtres de quatre jeunes femmes dans la région de Los Angeles : Jill Barcomb, Georgia Wixted, Charlotte Lamb et Jill Parenteau. Alcala a été reconnu  coupable en 2010 et condamné à la peine capitale.
En 2012, il a plaidé coupable des viols et meurtres de Cornelia Crilley, une hôtesse de l’air, en juin 1971, et d’Ellen Jane Hover à New York, dont le squelette a été retrouvé dans une propriété en 1978.

A la suite de ces condamnations, la police criminelle d’Huntington Beach a rendu public une série de photo qu’Alcala avait en sa possession en 1979, avec l’espoir d’identifier des victimes potentielles. Les photos avaient été trouvées dans un casier de stockage à Seattle que possédait le tueur en série.

Les photos ont été postées sur le site de la Southern California Public Radio.

En 2013, les enquêteurs ont également soumis un échantillon du squelette découvert en 1982 au Centre pour l’identification humaine de l’Université de North Texas afin qu’il analyse l’ADN, ainsi qu’au National Missing and Unidentified Persons System (Système national des personnes disparues et non identifiées).
La même année, la famille de Christine Thornton a reconnu, parmi les centaines de photos publiées par la police d’Huntington Beach, une photo d’elle enceinte, assise sur le siège d’une moto Kawasaki, vêtue d’un haut jaune. Selon la police, Alcala aurait pris la photo en août 1977, durant sa traversé du pays entre New York et Los Angeles.

La famille de Christine a contacté la police d’Huntington Beach et, en 2014, ses sœurs ont donné leur ADN afin qu’il soit comparé à celui du squelette.
En juillet 2015, le squelette a été officiellement identifié comme étant celui de Christine Thornton.

Rodney James Alcala en 1977

Rodney James Alcala en 1977

Selon la police, « Les enquêteurs ont pu déterminer que la photographie de Thornton découverte dans les possessions d’Alcala a été prise à une courte distance de l’endroit où son squelettes a été trouvé. D’autres éléments de preuve découverts lors de l’enquête sur Alcala l’ont lié au meurtre de Thornton. Par exemple, les vêtements et les bijoux qu’elle porte sur la photo sont ceux que l’on a découverts sur le squelette. Elle était enceinte lorsqu’elle a été assassinée et nous avons également découvert le squelette d’un fœtus « .

Selon la police du Wyoming, « bien qu’Alcala soit considéré comme un tueur en série prolifique, les autorités ne connaissent pas la pleine mesure de ses crimes, mais elles estiment qu’il pourrait avoir assassiné jusqu’à 130 victimes à travers tous les Etats-Unis« .

Beau parleur au QI très élevé, Alcala s’en prenait à de jolies jeunes femmes, attirant certaines d’entre elles en leur expliquant qu’il était photographe professionnel et qu’il voulait présenter leurs photos à un concours. Après les avoir tuées, Alcala plaçait leurs corps dans des poses grotesques, et les photographiait parfois.

Enregistrer

error: Content is protected !!
WpCoderX