Aaron Juan Saucedo

Le tueur de Phoenix arrêté

La police de Phoenix, en Arizona, a annoncé lundi l’arrestation d’un ancien chauffeur d’autobus municipal qui aurait tué neuf personnes entre août 2015 et juillet 2016.

L’homme de 23 ans, Aaron Juan Saucedo, fait maintenant face à 26 accusations, notamment en ce qui concerne 12 personnes atteintes par des tirs pendant cette période.

Le tueur en série surnommé le «Serial Street Shooter» frappait la nuit. Il abattait ses victimes pendant qu’elles se tenaient devant chez elles ou qu’elles étaient assises dans leur voiture.

Lire la suite de cet article sur le site de msn.com

La police américaine pense avoir arrêté un tueur en série qui a semé la terreur en 2016 dans l’État de l’Arizona, en tirant sur des cibles choisies au hasard, faisant neuf morts au total.

Aaron Saucedo, un homme de 23 ans d’origine hispanique, est visé par 26 chefs d’inculpation annoncés lundi, parmi lesquels meurtres, coups et blessures et tirs sur la voie publique.

Les enquêteurs n’ont pu établir aucun mobile derrière ses crimes présumés. Ils reprochent à Saucedo d’être impliqué dans 12 fusillades dans la région de Phoenix.

Lire la suite de cet artilce et voir une vidéo sur le site de tvanouvelles.ca

Saucedo a été placé en détention provisoire en avril et a été accusé de la mort de Raul Romero, 63 ans, qui a été assassiné d’un coup de feu dans un immeuble d’appartements en août 2015. Il a plaidé non coupable de ce meurtre mais les autorités, grâce à des preuves ballistiques, affirment que Romero est la première des victimes du « Serial street shooter ».
Il existe un lien personnel entre Saucedo et la victime : Raul Romero était le petit ami de la mère d’Aaron Saucedo. Les autorités pensent que les autres fusillades, au contraire, étaient aléatoires.

serial street shooter

Les autorités avaient fait publier un portrait robot et une description de la voiture utilisée par le tueur, mais des témoins ont également décrit une Cadillac ou une Lincoln blanche et une BMW série 5.

La plupart des attaques ont eu lieu dans le quartier ouvrier de Maryvale, à Phoenix. CNN a décrit le quartier comme une « enclave latino » que, selon les policiers, le tueur connaît bien.

error: Content is protected !!
WpCoderX