cleophus cooksey

Un tueur en série en Arizona a assassiné 9 personnes

Un homme est accusé d’une série de meurtres durant laquelle il aurait tué neuf personnes en seulement trois semaines en Arizona. Ce massacre ferait de lui l’un des pires tueurs en série dans l’histoire de cet état.

Cleophus Cooksey Jr., 35 ans, a été arrêté le 17 décembre 2017 après que la police a répondu à un appel d’un voisin ayant entendu des coups de feu tirés dans un appartement à Phoenix. Quand les policiers sont arrivés, ils ont vu du sang sur la porte verrouillée.
Cooksey a répondu, debout à la porte, mais a empêché les policiers d’entrer. Il leur a affirmé que le sang provenait d’une coupure à la main. Les policiers ont arrêté Cooksey, qui est devenu enragé et s’est mis à crier : « Je suis l’homme le plus fort du monde » et « Je vais te couper la gorge ».
Lorsque les policiers sont entrés dans l’appartement, ils ont trouvé les cadavres de la mère et du beau-père de Cooksey. Ce dernier a déclaré aux policiers qu’il ne savait pas ce qui était arrivé aux victimes.

Une fois en détention, Cleophus Cooksey a été relié aux autres meurtres commis dans la région de Phoenix, Avondale et Glendale grâce à l’analyse balistiques des douilles provenant de l’arme ayant servi à assassiner ses parents.

Cooksey a été accusé de neuf assassinats, de possession illégale d’une arme à feu, de vol avec arme à feu, de vol à main armée et d’agression sexuelle.

Parmi les victimes de Cleophus Cooksey figurent le frère de son ex-petite amie, ainsi que des hommes et des femmes de différentes origines ethniques.

– Deux hommes, Andrew Remillard, 27 ans, et Parker Smith, 21 ans,  ont été découverts morts le soir du 27 novembre 2017 dans un parking de Phoenix.

– Salim Richards, un agent de sécurité de 35 ans, a été découvert grièvement blessé le  2 décembre 2017 à Phoenix. Il est mort sur les lieux. Selon la police, Richards aurait été victime d’un vol qui aurait mal tourné et on lui aurait pris son pistolet.

– Jesus Bonifacio Real, 25 ans, le frère de l’ex-petite amie de Cooksey a été assassiné le 11 décembre dans son appartement à Avondale. Il a reçu deux balles en plein visage (provenant de l’arme de Salim Richards) alors qu’il dormait. Sa sœur avait rompu avec Cooksey la veille.

– Latorrie Beckford, 29 ans, a été abattu le 13 décembre entre deux immeubles à Glendale.

– Le 16 décembre 2017, Kristopher Cameron, 21 ans, a été découvert grièvement blessé par balles, près d’un boulevard à Glendale. Il est mort le lendemain. Il aurait rencontré Cooksey pour lui vendre de la drogue.

– Quelques heures plus tard, le 16 décembre, le corps de Maria Villanueva, 43 ans, a été découvert à Glendale. Cooksey l’avait approchée alors qu’elle sortait de chez elle pour monter dans sa voiture, avait ouvert sa portière et l’avait menacée de son arme. Ils avaient conduit sur quelques kilomètres, où la police explique que Cooksey l’a violée avant de la tuer.

– Rene Cooksey, 56 ans, la mère du suspect et Edward Nunn, 54 ans, son beau-père, ont été abattus le 17 décembre 2017 à Phoenix.

victimes Cleophus Cooksey

Les victimes de Cleophus Cooksey, dans l’ordre chronologique de leurs meurtres

Cleophus Cooksey a un long passé judiciaire.
Il a été condamné pour homicide involontaire à l’âge de 18 ans, après un vol à mains armées dans un club de strip-tease durant lequel un homme a été tué. (On ne sait pas encore s’il a tué cette personne : en Arizona, on peut être déclaré coupable de meurtre par complicité même si l’on n’est pas soi-même l’assassin).
Pendant sa détention, il a été reconnu coupable d’avoir agressé des employés de prison, d’avoir pris de la drogue et de s’être battu. Il a été libéré sur parole en janvier 2015 et a eu une amende pour conduite en état d’ivresse en novembre de la même année.
Cooksey a donc été arrêté en mai 2016 pour violation de ses conditions de libération sur parole et est retourné en prison.
Il a été libéré le 20 juin 2016, mais a été arrêté puis emprisonné en décembre pour une raison non encore connue.
Il a été libéré le 28 juillet 2017.
Quatre mois plus tard, il a commencé à tuer.

Cooksey, le petit-fils du leader des droits civiques Roy Cooksey, aurait eu une enfance « à problèmes ». Il aurait quitté la maison de ses parents à l’âge de 16 ans. Le suspect a déclaré qu’il avait été abusé par son père et qu’il avait été hospitalisé à l’âge de 12 ans.