Un jeune brésilien avoue 41 meurtres

Sailson Jose das Gracas, un jeune brésilien de 26 ans, affirme qu’il a obtenu « du plaisir » en tuant près de 40 victimes depuis 2005, faisant de lui l’un des pires tueurs en série.

Il a été arrêté à Rio de Janeiro et la police cherche à vérifier la véracité de ses allégations.

Das Gracas a été arrêté peu après avoir poignardé une femme dans la banlieue de Rio, à Nova Iguacu.

Selon la police, « Il a avoué avoir assassiné 37 femmes, 3 hommes et une fillette de 2 ans en l’espace de 9 ans. Il les aurait poignardés ou étranglés. Nous tentons à présent de déterminer s’il est un tueur en série ou s’il a tout inventé »

Dans une interview donnée aux télévisions à la station de police de Nova Iguacu, Das Gracas a expliqué qu’il avait ressenti du plaisir en voyant ses victimes féminines mourir.

« Je m’arrêtais dans une boulangerie ou un square en lisant un journal. Je regardais une femme et je me disais « C’est celle-là ». Je la suivais jusqu’à chez elle, mais je n’en ai jamais violé aucune. Les femmes pour moi devaient être blanches, pas noires, à cause de ma couleur. J’éprouvais du plaisir lorsqu’elles se battaient, qu’elles criaient et qu’elles me griffaient. Je pensais que j’étais fou et parfois normal ».

Sailson Jose das Gracas a expliqué être devenu « accro » au meurtre. « La première femme que j’ai tuée, je les étranglée avec mes mains. J’ai ressenti du plaisir, j’ai aimé ça. Je ressentais un désir très fort. J’ai déjà tué 38 femmes, je suis accro« .

Il aurait perdu son père à l’âge de 11 ans, lorsque ce dernier a été électrocuté par accident, au travail. « Ça m’a beaucoup marqué. Mais ça n’est pas la raison pour laquelle j’ai commis ces crimes ».

Selon Marcelo Machado, le chef de la police de Rio, Das Gracas se serait masturbé après les meurtres, devant les corps de ses victimes.
Das Gracas a été arête après avoir poignardé une femme de 26 ans, Fatima Miranda, chez elle à Nova Iguaçu.
Durant l’enquête sur son meurtre, la police a arrêté Das Gracas ainsi que deux autres personnes qui se trouvaient avec Fatima Miranda la nuit de sa mort. Ils ont été appréhendés après avoir donné des versions contradictoires des événements lorsqu’ils ont été interrogés par la police.

Après qu’ils ont été emmenés au poste de police Das Gracas a avoué que ses deux complices l’avaient payé pour qu’il tue Fatima Miranda. Il a ensuite admis avoir tué deux hommes pour de l’argent, puis a détaillé des dizaines de meurtres de femmes commis pour le plaisir.

Selon la police, Sailson Jose das Gracas a été arrêté en 2007 pour cambriolage, en 2010 pour port d’arme illégal et en 2014 pour vol.

error: Content is protected !!
WpCoderX