Un nouveau tueur en série arrêté en Corée du Sud

Un Sud-Coréen arrêté pour le meurtre d’une étudiante a avoué avoir assassiné 6 autres femmes dans la province de Kyonggi.
Kang Ho-soon, 38 ans, a violé ses victimes avant de les étrangler avec un bas nylon. Les victimes ont disparu entre décembre 2006 et novembre 2008.

Selon la police, Kang Ho-soon choisissait ses victimes dans des bars karaoké ou à des arrêts de bus, puis leur proposait de les ramener chez elles…

kangthree

Kang Ho-soon

Selon les médias nationaux, le suspect, qui avait déjà été condamné pour d’autres crimes, a expliqué à la police avoir assisté à la mort de son épouse en octobre 2005 et avoir depuis ressenti le besoin de tuer pour calmer une frustration…
Sa dernière épouse a été tuée dans l’incendie de leur maison. La police avait soupçonné Kang Ho-soon d’avoir lui-même allumé le feu.
Les amis et voisins de Kang Ho-soon ont affirmé leur surprise en apprenant son arrestation. Ils le considéraient comme « un homme doux, à qui on pouvait faire confiance ».
La police a toutefois expliqué que le suspect, s’il se montrait un homme sympathique dans la journée, se transformait en obsédé sexuel la nuit venue. Les enquêteurs ont découvert des sous-vêtements féminins et plus de 70 paires de collants dans sa maison de Ansan.
Ho-soon avait également pour habitude de frapper ses épouses, et c’est l’une des raisons pour lesquelles ses 3 premiers mariages se sont terminés par des divorces.

Il a été arrêté le 25 janvier 2009, en connexion avec la disparition d’une étudiante à Ansan, à une trentaine de kilomètres au sud de Séoul.
Le suspect a admis avoir enlevé et assassiné la jeune femme au début du mois de décembre 2008. Son corps a été découvert mi-janvier 2009.
Kang Ho-soon a avoué les autres meurtres après que l’on ait trouvé sur ses vêtements les traces de sang d’une autre femme, une mère au foyer de 48 ans, disparue elle-aussi.

Durant 2 jours, la police a emmené Kang Ho-soon sur les lieux de ses meurtres avoués pour reconstituer les crimes, devant les caméras de télévision. Le suspect a expliqué comment il avait agi sans montrer la moindre émotion, « sans regret, ni agitation« . Il indiqué où il avait abandonné ses autres victimes, qu’il a enterrées dans les collines.

Situation des meurtres de Ho-sun

Situation des meurtres commis par Kang Ho-soon

Il a tué pour la première fois le 14 décembre 2006, étranglant Bae, une employée d’un bar karaoké de 45 ans, après avoir passé la nuit avec elle à Hwaseong.
Il a tué 4 autres femmes jusqu’en janvier 2007, où il a fait 2 victimes le même jour :
– Park, 37 ans, employée de karaoké, le 24 décembre 2006
– Park, 52 ans, employée de bureau, le 3 janvier 2007
– Kim, 37 ans, employée de karaoké, et Yeon, 20 ans, étudiante,le 7 janvier 2007

Deux ans plus tard, le 9 novembre 2008, il a assassiné Kim, 48 ans, une Chinoise venue en Corée afin de gagner un meilleur salaire, pour que sa fille puisse intégrer une prestigieuse université…
Un mois plus tard, le 19 décembre 2008, Kang Ho-soon assassinait l’étudiante de 21 ans.

Kang Ho-soon a indiqué qu’il avait l’intention d’écrire un livre sur ses propres crimes, afin que ses 2 fils, issus de son premier mariage, puissent toucher des droits sur les ventes… Il craindrait que les assurances ne lui réclament la somme d’argent conséquente de l’assurance-vie qu’il avait reçue après le décès de sa quatrième épouse (et de sa belle-mère) dans l’incendie de leur maison, bien qu’il nie y avoir mis le feu.

Un autre tueur en série Coréen, Yoo Young-chul, avait été condamné à la peine capitale en 2005 pour les meurtres de 20 personnes, qu’il avait démembrées avant de les enterrer.
Chung Nam-gyu, quant à lui, avait été condamné à mort en 2007 pour les meurtres de 13 personnes ainsi que 20 tentatives.
Si la culpabilité de Kang Ho-soon est avérée, il devrait néanmoins échapper à la peine capitale comme ces prédécesseurs, celle-ci étant dispensée mais plus exécutée depuis près de 10 ans en Corée du Sud.

error: Content is protected !!
WpCoderX