richard paul white

Un possible tueur en série s’accuse au Colorado

carte william paul wright

Localisation des corps

Plusieurs agences de police américaines enquêtes sur les déclarations proférées par un homme qui s’accuse d’au moins six meurtres.

Richard Paul White, 30 ans, est accusé du meurtre de son ami et collègue Jason Reichart, 27 ans, qu’il a tué d’une balle dans la tête à Aurora, Colorado. Selon la sœur de White, ce dernier aurait « accidentellement » tué son ami en tentant de lui volet son pick-up afin d’aller « s’occuper des dealers qui l’avaient rendus accros »
Le corps de Reichardt a été découvert dans sa chambre, chez lui, à Denver. Il avait aidé White à trouver un emploi, alors que ce dernier était sans logis et vivait à Phoenix, dans l’Arizona,
En suivant les indications de la sœur de White, la police l’a trouvé et arrêté le 9 septembre dans un campement de la Pike National Forest.

Alors qu’il était interrogé par les policiers, White a expliqué avoir tué plusieurs femmes « parce que des voix le lui ordonnaient ». Il a affirmé que les enquêteurs allaient trouver des corps près de sa maison d’enfance à Mesita, et d’autres à Lajunta (Colorado). Il a ajouté qu’il avait étranglé deux femmes et les avait enterrées dans le jardin d’une maison où il a vécut en 2001 et 2002, à Denver.
La police s’est rendu dans cette habitation (où il avait vécu avec sa petite amie qui l’a quitté à cause de sa violence) avec des chiens et du matériel et a effectivement découvert, dans un puits, deux corps enveloppés dans des sacs noirs, deux femmes hispaniques de petite taille qui ont du mourir avant octobre 2002.

La plupart des anciens voisins de White ont été effarés par la nouvelle, et notamment la famille qui vit actuellement dans la maison où les corps ont été trouvés. Certains voisins affirment que White était un homme «normal et cordial» et qu’ils ne l’auraient jamais soupçonné d’un quelconque crime. D’autres expliquent qu’ils ne s’entendait pas avec eux et avait pour habitude de crier des insultes racistes envers les personnes noires ou hispaniques qui vivaient dans le quartier.
A présent, les voisins connaissent l’origine de l’abominable odeur qui s’était répandue dans la rue durant ces derniers mois.
Gary Harshfield, qui a embauché White comme relieur dans sa société d’imprimerie le mois dernier, a expliqué que White était un bon employé mais qu’il avait cessé de venir depuis une semaine avant de tuer Jason Reichart.

Des enquêteurs se sont rendus à Mesita et ont commencés à creuser dans un terrain adjacent à la maison d’enfance de White, assistés par des chiens entraînés à détecter les cadavres. Ils cherchaient trois victimes mais, pour le moment, ils n’ont rien trouvés.
L’une d’entre elles, originaire de Denver, aurait disparu en 2002 et White aurait emmené son corps à Mesita. Il a offert des informations détaillées sur les endroits où il avait laissé les corps et a dessiné une carte. Les policiers sont confiants : ils ont trouvés les deux premiers corps grâce aux indications de White et pensent trouver les suivants.
D’autres enquêteurs se sont rendus à LaJunta et ont commencés à fouiller des terrains et des champs au nord de la ville. Eux non plus n’ont rien trouvé jusqu’ici. White a expliqué qu’il avait abandonné deux corps le long d’une rivière et il est possible qu’ils aient été emportés par des inondations.

Selon le père de Richard White, ce dernier a été sérieusement blessé à la tête a 15 ans, lors d’une bagarre avec des hispaniques. Il aurait tenté de soulager sa douleur dans l’alcool, la drogue… et l’hostilité envers les hispaniques. Avec les années, il avait été sujet à des crises de rage et de violence, notamment envers ses petites amies. En 2002, il avait commencé à parler de se suicider et avait donné certaines de ses affaires personnelles à des amis.

error: Content is protected !!
WpCoderX