henry lee jones

Un tueur en série à Fort Lauderdale

La police de Fort Lauderdale a arrêté un possible tueur en série qui a été inculpé de deux meurtres commis près de Memphis, Tennessee, et pourrait être lié à d’autres meurtres au sud et dans le centre de la Floride. Les policiers de tous les états du Sud des Etats-Unis vérifient à présent leurs affaires de meurtres irrésolus.

Henry Lee Jones, 40 ans, a été inculpé des meurtres de Clarence James, 82 ans et de son épouse Lillian, 62 ans, à Barlett, dans le Tennessee, le 22 août 2003. Il est également suspecté du meurtre d’un jeune homme de 19 ans, Carlos Perez, découvert mort dans la chambre d’un motel de Melbourne, Floride, le 27 août.

Lilliane et Clarence James, et Carlos Perez

Lillian et Clarence James, et Carlos Perez

Selon le directeur du FDLE (Florida Department of Law Enforcement) à Melbourne, l’agent spécial James Miller, «Jones serait apte à être un tueur en série». Les policiers enquêtent sur des crimes que Jones a commis depuis 2001. «Le FDLE a fourni l’analyse du profil criminel qui a lié ce gars aux meurtres de Melbourne et dans le Tennessee». Le FDLE est en train de créer une force spéciale qui va «cataloguer les déplacements et l’emploi du temps de ce type».

Les enquêteurs vont concentrer leur attention sur les endroits où Jones a vécu –en Floride, en Géorgie, dans le Tennessee et dans le Mississippi- mais des informations vont être envoyées dans tous les états du Sud.

Les enquêteurs du département criminel de la police de Fort Lauderdale tentent de voir s’ils peuvent relier certains de leurs crimes irrésolus entre eux, et avec Jones. Parmi ceux-ci, ils s’intéressent particulièrement au meurtre brutal de Keith Gross, 24 ans, qui a été découvert attaché, bâillonné et égorgé dans son petit appartement. Les enquêteurs ont collectés des preuves physiques sur la scène du crime et ont interrogé plus de 30 personnes mais n’avaient malheureusement rien trouvé.

Les parents de Keith, Phil et Marjorie Gross, ont affirmé que personne n’aurait eu de raison de tuer leur fils, et les enquêteurs étaient parvenus à la même conclusion.

L’absence de mobile tourmente également la famille du couple James depuis que l’un de leurs 16 enfants les a découvert morts chez eux. Leur maison n’a pas été cambriolée et seuls quelques bijoux ont été volés. Le couple ne connaissait pas Jones.

Lorsque les policiers ont commencé leur enquête sur le meurtre de Carlos Perez, ils ont appris qu’un homme noir dans une Lincoln blanche avait acheté de l’essence à Melbourne avec la carte de crédit de Lillian James. Des témoins à Fort Lauderdale ont vu la même voiture devant la société où Carlos Perez travaillait le jour de sa disparition. La police affirme que Jones a possédé une Lincoln blanche et qu’il a travaillé avec Perez, bien qu’ils ne soient pas sûrs du fait que Perez soit allé à Melbourne avec lui. La propriétaire du motel où est mort Perez a dit l’avoir vu avec « un homme noir » qui possédait un voiture blanche.

Un appel anonyme a indiqué aux policiers de Fort Lauderdale que Jones était à Barlett le jour du double meurtres des Jones. Les enquêteurs attendent à présent les résultats des examens du laboratoires afin de demander à ce que Jones soit officiellement inculpé.

Jones, qui a grandit à Fort Lauderdale, a un casier judiciaire depuis le début des années 1980. Entre 1980 et 1982, il a été condamné pour vols de voitures, pour coups et blessures aggravés, évasion, vol à mains armées, enlèvement, cambriolage et agression d’un officier de police. Il a été condamné à 35 ans de prison, en a purgé 15 et a été libéré en 1997.

Depuis, il a été condamné pour deux agressions, à Fort Lauderdale et à Jacksonville. Selon la police, Jones avait la réputation d’un homme dangereux mais les habitants de son quartier ont pourtant aidé les policiers à le trouver, alors qu’il faisait des allers-retours entre le comté de Broward et West Palm Beach. La police explique que Jones tentait de déménager et de disparaître dans un autre état mais qu’il n’a pas trouvé assez d’argent pour voyager. Jones a été repéré par des policiers de la criminelle le 17 septembre. Une poursuite en voiture a eu lieu mais s’est rapidement terminée.