Un tueur en série condamné… et acquitté

Un juge a condamné un tueur en série présumé pour le meurtre d’une femme, mais l’a acquitté du meurtre d’une autre, bien que la chemise et la veste de ce tueur aient été éclaboussées du sang de cette victime.

En rendant son verdict, le juge Fred Suria a expliqué qu’il était troublé par le peu de preuves trouvées sur la scène du crime et présentées contre Geoffrey Griffin, 34 ans, de Chicago, et par le fait que le sang de la victime, Beverly Burns, n’était pas présent à l’endroit où on l’avait retrouvée.

Par contre, le juge Suria a déclaré Griffin coupable du meurtre par strangulation d’Angela Jones, après avoir visionné une cassette vidéo sur laquelle Griffin décrivait comment il avait serré son cou alors qu’ils couchaient ensemble après avoir fumé du crack.

Beverly Burns et Angela Jones sont deux des sept femmes assassinées durant l’été 2000 au sud de Chicago, dans les quartiers de Roseland ou Englewood. La plupart d’entre elles étaient des prostituées et/ou des droguées. Leurs corps ont été découverts dans des bâtiments abandonnés. Les policiers avaient surnommé Griffin « le tueur de Roseland » après qu’il ait admis avoir tué Angela Jones.

En acquittant Griffin du meurtre de Beverly Burns, le juge Suria a expliqué que le peu de preuves présentes ne permettaient pas de placer Griffin sur la scène du crime. Les avocats du tueur ont expliqué que Beverly Burns avait saigné du nez en présence de Griffin et que son sang avait ainsi pu se trouver sur la chemise de l’accusé…

Griffin a été arrêté le 15 juin 2000 pour le meurtre d’Angela Jones. Le corps de Beverly Burns n’a été découvert que le 22 juin. Le corps était tellement décomposé qu’il a été impossible de déterminer précisément la cause ni le moment de la mort.
Les avocats de Griffin ont argué du fait que, sans connaître le jour exact du décès de Beverly Burns, il était possible d’affirmer que Griffin était déjà en prison et que Beverly Burns avait pu être tuée par quelqu’un d’autre… Une amie de Beverly Burns avait pourtant témoigné avoir vu son amie pour la dernière fois le 13 juin 2000, en compagnie de Griffin.

En octobre, Griffin sera jugé pour les meurtres de Toliya Spivey, 29 ans, Debra Pagan, 47 ans, Julia Veal, 44 ans, et Roberta McKinney, 32 ans. Il sera jugé en 2006 pour le meurtre de Charquanaque Johnson, 33 ans.