Un tueur en série en devenir à Berne ?

« A Berne, la police n’a toujours pas la certitude que les agressions commises sur deux femmes sont l’acte d’un même individu. Les blessures de même nature, la brutalité de l’agression et la proximité géographique sont pourtant autant d’éléments troublants.
La première jeune femme est une Suissesse âgée de 23 ans. Retrouvée grièvement blessée à Bümpliz, elle n’a pas encore pu être interrogée par les enquêteurs. Sa vie n’est plus en danger. Des témoins avaient entendu mercredi vers 23h30 ses appels au secours. Alertés, des agents de la police avaient retrouvé la victime gisant devant une maison familiale.

L’autre femme, une Suissesse âgée de 20 ans, a été retrouvée morte à Niederwangen. L’autopsie a révélé des blessures mortelles causées par une arme tranchante, analogue à un couteau. Ce meurtre a été commis après la tentative d’homicide à Bümpliz. La distance entre les deux endroits peut être parcourue à pied.

Pour le moment, les polices municipale et cantonale enquêtent de manière séparée, tout en restant en étroit contact. Les enquêteurs se penchent aussi sur des agressions semblables perpétrées dans le canton de Berne et qui n’ont pas été élucidées.
Le ou les auteurs de ces crimes présentent vraisemblablement des traces de griffures au visage ainsi qu’aux mains. La police a aussi diffusé le signalement d’un suspect. A ce stade de l’enquête, aucun indice ne permet d’affirmer que les deux jeunes femmes se connaissaient ». (Edicom)