Un tueur en série en devenir arrêté au Tennessee

Beaucoup de gens se demandent comment fonctionne un homme comme Tony Mitchell. Mitchell est actuellement en prison pour avoir tué deux femmes du comté de Maury et avoir tenté d’en tuer une 3ème avec une arme à feu. Pourquoi une personne pourrait aspirer à devenir un tueur en série ?

Le docteur Pat Nixon est un expert en tueur en série. C’est elle que le Bureau d’Investigation du Tennessee a contacté pour créer le profil du tueur qui a permit l’arrestation de Tony Mitchell. Elle entraine également les nouveaux agents à reconnaitre et interroger un tueur en série.

Selon elle, Tony Mitchell «aurait probablement continué à tuer, à beaucoup tuer, si on ne l’avait pas rapidement arrêté. Il était déterminé à ne plus emmener de ‘souvenirs’ de ses prochaines victimes. Cela montre une véritable intention de ne pas être appréhendé».

Elle explique que la cruauté envers les animaux dont a fait preuve Mitchell, son besoin d’attention et la fascination qu’il éprouve pour les autres tueurs en série, correspondent au profil qu’elle a dressé. Il n’est pas inhabituel pour les tueurs en série de lire des ouvrages concernant d’autres tueurs en série (comme l’a fait Mitchell, pour s’en « inspirer ») ou de regarder un film des centaines de fois. Tony Mitchell connait par coeur « American Psycho ».

«Je ne pense pas qu’il soit inhabituel que ces hommes fassent quelques recherches. Pour savoir comment il faut faire. Mitchell, lui, a tué trop rapidement. La plupart de ces hommes tuent une fois, puis attendent de voir si on parvient à les arrêter. Si ce n’est pas le cas, ils sortent de leur cachette et recommence à tuer. Mais Mitchell a recommencé trop tôt».

Pat Nixon dit que Tony Mitchell a été trop pressé, trop fainéant et peut-être trop faible lorsqu’il a rencontré sa 3ème victime. «Elle a tout donné. Elle l’a affronté, avec tout son coeur. Cette femme s’est battu et je suis sûre que Mitchell a battu en retraite. Ces hommes sont des lâches. S’il s’était vraiment battu avec elle, il aurait sûrement eu le dessus mais il a été intimidé par sa réaction».

Le docteur Nixon pense que Tony Mitchell va parler de ces meurtres aux autorités parce qu’il a soif d’attention. Il veut qu’on l’écoute. Et la police est toute prête à le faire.