Un tueur en série présumé reste en prison sous la pression des procureurs du Washington

Un homme suspectés de deux homicides non résolus aurait du être libéré le 29 juillet, mais les procureurs du comté de King ont adressé une pétition afin qu’il reste détenu selon les lois contre les prédateurs sexuels violents.

Danny Giles devait sortir aujourd’hui de la maison de correction de l’état du Washington après avoir purgé la totalité de sa peine pour un crime sexuel commis en 2005 à Seattle. Il s’était exposé devant deux étudiantes près de l’Université du Washington.

Giles, 43 ans, a déjà été condamné pour viol en 1987 et deux autres crimes de nature sexuelle. Il a toujours refusé de suivre les programmes de traitement pour les agresseurs sexuels.

Patti Berry

Patti Berry

Les enquêteurs du bureau du shérif du comté de Snohomish affirment que Danny Giles est également le suspect n°1 dans le meurtre de Patti Berry, le 31 juillet 1995, et dans la disparition et le meurtre présumé de Tracey Brazel, en mai 1995. Selon les policiers, des analyses ADN relient Giles aux indices génétiques prélevés sur les deux scènes de crime.

Les enquêteurs ont discuté avec Giles à plusieurs reprises depuis qu’ils ont reçu les résultats des analyses ADN, et ont aussi parlé à ses anciens amis et collègues. Pour le moment, Giles n’a pas été inculpé de ces 2 meurtres.

Un psychologue a récemment conclu que « Giles présente tous les critères pour être déclaré prédateur sexuel violent ». Giles a refusé de participer à l’évaluation psychologique menée par le docteur. Ce dernier s’est donc appuyé sur les rapports de police, les archives de ses procès et les dossiers pénitentiaires. Il a également visionné les informations réunies par les enquêteurs du bureau du shérif du comté de Snohomish lors de leurs enquêtes sur les deux meurtres.
Le psychologue a noté que des témoins ont expliqué aux policiers que Giles avait parlé de ses fantasmes morbides et violents : couper des personnes et les regarder perdre leur sang jusqu’à ce qu’elles meurent.
L’un des témoins avait affirmé que Giles avait pointé un couteau sur sa gorge et l’avait obligée à avoir une relation sexuelle avec lui. Il n’a jamais été inculpé pour ce viol.
Un autre témoin a dit à la police que Giles avait affirmé que les victimes du Tueur de la Green River, Gary Ridgway, “ne méritaient pas d’être retrouvées”.

Le psychologue a diagnostiqué un sadisme sexuel et des pulsions sexuelles basées sur la contrainte. « Danny Giles est donc susceptible de commettre une nouvelle agression sexuelle violente », a conclu le docteur.

Ce rapport devrait aider les procureurs du comté de King à prouver que Giles réponds aux critères pour être détenu indéfiniment en tant que prédateur sexuel violent.

Selon tout ce que j’ai lu sur lui, il apparaît que la population est plus en sécurité avec cet homme en prison plutôt qu’en liberté”, affirme le procureur Craig Matheson, du comté de Snohomish.
Matheson continue de réunir des informations afin de déterminer s’il peut inculper officiellement Giles des deux meurtres de 1995.

Tracey Brazzel

Tracey Brazzel

Tracey Brazzel, une coiffeuse de 22 ans, a été vue pour la dernière fois le 26 mai 1995, alors qu’elle quittait un pub dans le sud du comté. Son véhicule a été retrouvé quelques jours plus tard, les vitres brisées, près de son appartement, à Lynnwood. Son corps n’a jamais été découvert.

La disparition de Patti Berry, 26 ans, a été déclarée le 31 juillet 1995, après qu’elle ait quitté son travail au “Honey”’, un nightclub où elle dansait nue, à Everett. Son corps a été découvert une semaine plus tard dans un endroit boisé derrière la zone commerciale d’Everett. Elle avait été poignardée plusieurs fois à la gorge. Patti avait une petite fille de 2 ans.

Giles était recherché par la police pour un crime de nature sexuel au moment des disparitions des deux femmes.
La police d’Everett l’avait arrêté le 11 novembre 1995, près de la zone commerciale, à 700m de l’endroit où le corps de Patti Berry avait été découvert. Giles vivait alors avec sa mère dans un appartement situé à 8km de l’appartement de Tracey Brazel et à 10km de l’endroit où la voiture de Patti Berry avait été retrouvée.