Tony Bromwich

Un violeur britannique arrêté pour les « meurtres de la Costa del Sol »

Un britannique a été arrêté par la police espagnole, qui enquêtait sur les meurtres de deux adolescentes sur la Costa del Sol, et est interrogé au sujet des meurtres de deux autres jeunes femmes.

Tony Bromwich, un barman de 38 ans, père d’une fillette, a sans doute été dénoncé à la police par son épouse, après que les enquêteurs espagnols aient lancé un appel concernant le meurtre de Sonia Carabantes , 17 ans, sur la Costa del Sol. Des échantillons d’ADN ont été prélevés sur Bromwich et dans son véhicule, une Mazda blanche, afin de procéder à des examens.
La police a expliqué que l’ADN du sang trouvé sur un phare brisé, sur la scène du crime, correspond à l’ADN de lambeaux de peau trouvés sous les ongles de Carabantes.
Sonia Carabantes a été étranglée et son corps à moitié nu a été en partie enfoui sous une pile de pierres à quelques kilomètres de son village natal de Coin, à 30km de Malaga.

Sonia Carabantes et Rocio Wanninkhof

Sonia Carabantes et Rocio Wanninkhof

Selon la police, ce meurtre est lié à celui de Rocio Wanninkhof, une jeune femme de 19 ans, qui a été assassinée il y a 4 ans, à Mijas, un autre village proche de Malaga. Tout comme Sonia Carabantes, elle a été étranglée et son corps a été trouvé nu.
Ces deux jeunes femmes ont été enlevées alors qu’elles rentraient chez elle après être allé à une fête locale. Des échantillons d’ADN prélevés sous les ongles de Sonia concordent avec de la salive trouvée sur une cigarette découverte à côté du corps de Rocio.
Bromwish avait été condamné à 10 ans de prison en Angleterre pour une série d’agressions sexuelles dans la ville d’Holloway, dans les années 1980, pour lesquelles il avait reçu le surnom de « Holloway Strangler ».
En fouillant l’appartement de Bromwich, la police a trouvé des vêtements féminins tachés de sang, qui ont été envoyés au laboratoire pour être examinés.

Les deux autres jeunes femmes, sur les meurtres desquelles les policiers espagnols enquêtent de nouveau maintenant que King a été arrêté, sont ceux de Maria Fernandez, 18 ans, et Anna Lorente, 20 ans. La première a été assassinée à Motril, près de Grenade, en octobre 2000, et la seconde à Alora, près de Malaga, en septembre 2000.
Il y a six ans, Tony Bromwich a déménagé dans la petite ville de Alhaurin el Grande, à une trentaine de km de Malaga. Son épouse travaille à l’école locale et il vient souvent aider les propriétaires du Bowers Arms, un bar fréquentés par des expatriés britanniques et Allemands.

Les meurtres de Rocio Wanninkhof et Sonia Carabantes ont eu lieu à une dizaine de kilomètres de l’habitation de Bromwich.
Le journal “The Sun” a interviewé Tony Bromwich et celui-ci a envoyé aux journalistes des lettres pour les familles des victimes, dans lesquelles il admet les meurtres de Sonia et Rocio, ajoutant « Je suis malade dans ma tête ». Il a expliqué qu’il était « désolé pour le mal qu’il a fait » et « terrifié » car tout le monde, en prison, en veut à sa vie. Selon un gardien de prison « il est haït tant par les espagnols que par les expatriés britanniques ».
Les familles des deux victimes ont conjointement répondu qu’il pouvait « brûler en enfer »
Bromwish a également avoué au moins cinq viols sur la Costa del Sol et être « accro aux films porno ».