Unabomber veut qu’on lui rende… une bombe

Certaines personnes ne doutent de rien. Le terroriste Ted Kaczynski, plus connu sous le nom d’Unabomber, a demandé au gouvernement de lui rendre ses effets personnels, et notamment une bombe saisie par le FBI.

Cet ancien professeur de mathématiques a été condamné à la prison à perpétuité pour une série d’attentats par colis piégés qui ont fait trois morts et 23 blessés entre 1978 et 1995.

Il a demandé à un juge fédéral d’obliger le gouvernement à expédier ses effets au service d’archives de l’Université du Michigan, qui contient déjà plus de 15.000 de ses documents. Dans sa liste, figurent une bombe artisanale et sa volumineuse autobiographie, a précisé Steven Lapham, un des procureurs fédéraux ayant jugé l’affaire.

On y trouve également ses outils : une pince à épiler, une hachette et une boîte d’allumettes, des objets confisqués lors de son arrestation en 1995 dans sa cabane du Montana. Ce sont des informations fournies par son frère qui avaient permis de l’identifier. Selon des experts en droit, le gouvernement sera probablement autorisé à les conserver.

Unabomber a, de son côté, expliqué que l’administration Bush devait les lui rendre pour la postérité.

« Cette cour doit prendre en compte l’intérêt de Kaczynski, l’intérêt du public et l’intérêt des universitaires et des chercheurs dans la connaissance qui pourrait être obtenue dans l’étude des documents de Kaczynski« , écrit-il. « De telles études permettront de révéler la véritable réalité de l’affaire Kaczynski« . (AP)