Une tueuse en série arrêtée en Inde

La police de Bangalore, en Inde, a arrêté une femme qui aurait assassiné 6 jeunes femmes en leur administrant du cyanure, puis en volant leur argent et leurs bijoux.
Elle serait la première femme tueuse en série indienne.

L’accusée, K. D. Kempamma, surnommée « Mallika », âgée de 43 ans, attirait des femmes ayant des problèmes familiaux en se faisant passer pour une mystique, une croyante particulièrement dévote. Elle menait patiemment ses femmes à se confier à elle, puis leur conseillait de rendre un culte spécifique (un « mandal pooja ») aux dieux, afin de se débarrasser de leurs soucis.
Elle leur proposait alors de conduire ce culte et les emmenait dans un temple à l’extérieur de la ville. Là, elle leur faisait boire de l’eau empoisonnée, avant de s’enfuir avec leur argent.

Kempamma a été arrêtée alors qu’elle tentait de revendre les bijoux de l’une de ses victimes. Elle a admis les crimes mais n’a pas voulu donner plus de détails. Il est possible qu’elle ait commis d’autres meurtres entre 1999 et 2007.
Elle aurait fait cinq victimes entre octobre et décembre 2007, à Bangalore.

Kempamma, une résidente de Kaggalipura, tenait auparavant un petit commerce. En 1998, son affaire avait périclité et son mari l’avait chassée de leur maison.
Elle aurait donc tué pour l’argent.
Elle aurait tué sa première victime, Mamatha Rajan, 30 ans, alors qu’elle priait, le 19 octobre 1999 à Hoskote.
Sa dernière victime, 30 ans elle-aussi, serait morte dans son sommeil, après avoir absorbé du poison.

En 2001, elle avait été arrêtée à Bidadi alors qu’elle essayait de voler des bijoux dans une maison, durant un rituel. Elle avait été condamné à 6 mois de prison.