Une victime possible de Gilyard identifiée grâce à la télévision

Une série télévisée a permis d’identifier une femme disparue dont le corps avait été abandonné le long de l’autoroute I-70, à Englewood (Colorado), il a 22 ans, sans doute par le tueur en série Lorenzo Gilyard.

PAULA_DAVIS

Paula Davis

Des tests ADN ont confirmé que le corps découvert le 10 août 1987 est bien celui de Paula Beverly Davis, 21 ans, originaire de Kansas City.

La sœur de la victime avait appelé la police après avoir visionné un épisode de la série « The Forgotten », qui raconte les enquêtes d’un groupe de bénévoles qui tente de découvrir les noms de personnes assassinées non identifiées. Après chaque épisode, un lien vers la base de données nationales de personnes disparues (National Missing and Unidentified Persons System) est présenté : www.namus.gov.

Stephanie Clark a procédé à une recherche pour trouver sa grande sœur disparue. « Les caractéristiques de ma sœurs, notamment ses tatouages, m’ont mené vers l’Ohio. Lorsque j’ai lu la description de la femme découverte sur la I-70, j’ai su que c’était elle ».

Grâce à cette identification, la police d’Englewood peut suivre des pistes qui pourraient la mener jusqu’à un suspect, peut-être un tueur en série emprisonné à vie dans le Missouri.

Le corps de Paula Davis avait été découvert sur une bande d’herbe, près de la bretelle d’entrée vers la I-70. Elle portait 2 tatouages, une rose et une licorne, sur chacun de ses seins. Elle était bien nourrie, et ses cheveux bruns bouclés étaient tirés en arrière par un bandana bleu. Elle était partiellement dénudée et n’avait pas de chaussure. Elle avait été étranglée par ligature.

Selon la police d’Engelwood, elle n’aurait pas été assassinée dans l’Ohio.
L’un des enquêteurs a interrogé la meilleure amie de Laura Davis, les dernières personnes qui l’aient vue vivante. « Elle m’a expliqué qu’elles se prostituaient toutes les deux, sur les airs de repos des autoroutes, pour pouvoir s’acheter de la drogue. Davis et son amie étaient sur l’air de repos pour camions ‘Oak Grove’ de le I-70, près de Kansas City, lorsque Davis a disparu. Son amie a signalé sa disparition le lendemain, lorsque Laura Davis n’est pas revenu à leur appartement. Elle se doutait que quelque chose n’allait pas ».

Le laboratoire criminel re-examine tous les indices découverts dans l’espoir de découvrir un ADN exploitable. Il ne semble pas que Laura Davis ait été violée.
« Il y avait un tueur en série à Kansas City à cette époque-là. Il a été condamné il y a deux ans, et il existe des similarités entre ses victimes et Paula Davis. »

Lorenzo Gilyard a été condamné à la perpétuité en 2007 pour les meurtres de six femmes dans la région de Kansas City. La police a expliqué qu’elle le pensait impliqué dans les meurtres d’au moins 13 femmes, dont une majorité de prostituées. Beaucoup des victimes de Gilyard ont été découverte étranglées, partiellement dénudées, et sans chaussure.
L’appartement que Paula Davis partageait avec son amie n’était qu’à 3km des endroits où certaines victimes ont été découvertes.

TV_Show_Sister_Foun_638434cKen Betz, le directeur du laboratoire criminel, affirme que des familles découvrent de plus en plus souvent ce qui a pu arriver à leur « chers disparus ».
« Nous mettons en ligne des détails de ces affaires sur nos bases de données. Cela permet au public de faire des recherches. Et ensuite, ils nous contactent. C’est incroyable ce que la technologie nous permet de faire. Ca permet aux familles de savoir ».

« Cela signifie beaucoup pour nous », explique la sœur de Paul Davis. Ca a été incroyable. Nous savons enfin ce qui lui est arrivé. Notre maman est morte en 2005, sans savoir ce qui était arrivé à sa fille… Nous voulons enterrer Paula dans le Missouri, près de maman »