La première victime d’Ivan Milat a été découverte

En 1962, le tueur en série australien Ivan Milat a tiré dans le dos d’un chauffeur de taxi, Neville Knight, le laissant vivant mais paralysé, à Sydney, des années avant qu’il ne commence à tuer des randonneurs.

Ivan Milat portait une arme dissimulée quand il a hélé le taxi dans l’ouest de Sydney en mars 1962. Après avoir laissé conduire le chauffeur de taxi dans les rues pendant plusieurs minutes, il a tiré un coup de feu qui a traversé l’arrière du siège du conducteur. La balle s’est logée dans la colonne vertébrale de Neville Knight.

Son propre frère, Boris, a permis aux enquêteurs de reconstituer les faits. Selon lui, Ivan Milat était revenu à la maison, la nuit où Neville Knight avait été abattu, et s’était vanté de ce qu’il avait fait. Boris s’était alors senti obligé de protéger son petit frère. « Il m’a dit : ‘Il accuse quelqu’un d’autres, c’est bien’. Je ne pensais pas que c’était bien mais je ne voulais pas non plus qu’il aille en prison, vous savez, je ne voulais pas qu’on lui fasse du mal. C’était mon petit frère ».
A l’époque, Ivan Milat n’avait que 17 ans. Mais son frère Boris décrit qu’il était « sournois » et « sadique ». Il se cachait dans les herbes hautes pour surprendre les gens près de leur maison et avait tué des animaux avec une machette.

L’homme qui a avoué le crime et a passé 6 années en prison pour cela, Allan Dillon, à l’époque petit délinquant, pensait lui aussi protéger son petit frère… jusqu’à ce que des journalistes le contactent. Jusqu’à aujourd’hui, Allan Dillon n’avait jamais osé demander à son frère Brian s’il avait tiré sur Neville Knight, comme la police le suspectait.

L’une des pièces du puzzle était le lien entre la blessure à la moelle épinière de Neville Knight et le fait que plusieurs des victimes d’Ivan Milat, comme l’ont découverts les médecins légistes, ont été paralysées avant leur mort.

Ivan Milat a été condamné 7 fois à la perpétuité ainsi qu’à 18 années supplémentaires d’emprisonnement pour les meurtres brutaux de 7 randonneurs et l’enlèvement d’un 8ème. Leurs corps ont été retrouvés dans la forêt de Belango, au sud de Sydney, entre 1992 et 1993, poignardés et utilisés comme cibles de tir au fusil. Ivan Milat a été condamné en 1994.

Les officiers qui ont enquêté sur les crimes d’Ivan Milat ont affirmé que, si Milat avait été condamné pour la tentative de meurtre sur Neville Knight, « On se serait certainement intéressé à lui plus rapidement, en tant qu’agresseur violent ».

Boris Milat, qui a changé son nom et tente de vivre tranquillement dans le sud de l’Australie, a officiellement identifié la première victime de son frère à la télévision. Ce faisant, il est devenu un ennemi du reste du clan Milat. Selon ses propres mots, il a rompu le “code Milat” en témoignant contre son frère, alors que le reste de la famille continu de clamer qu’il est innocent et victime d’une conspiration. « Ils sont tous lâches », a-t-il dit. « Tous les Milat connaissent la vérité. Chacun d’entre eux ».

error: Content is protected !!