Tag archives : belle gunness

Odontologie médico-légale et serial killers

L’odontologie médico-légale consiste à identifier des dents pour identifier des hommes. L’odontologiste médico-légal intervient pour identifier les dents des morts ou celle des vivants, au sein d’enquêtes judiciaires. [amazonjs asin=”2343042071″ locale=”FR” title=”Odontologie médico-légale et serial killers”] Dans Odontologie médico-légale et serial killers, Xavier Riaud et Philippe Brousseau, tous les deux docteurs en chirurgie dentaire, présentent de nombreuses affaires criminelles pour lesquelles les dents ont joué un rôle déterminant en permettant d’identifier soit la victime, soit l’assassin. Les premières pages de l’ouvrage reviennent sur l’histoire de l’odontologie médico-légale, en France et dans le monde, tant dans les enquêtes criminelles que pour ...

Lire la suite...

Belle Gunness

Nom : Brynhild Paulsdatter Storset, puis Belle Sorenson, puis Belle Gunness Surnom : “Dame Barbe Bleue” Née le : 11 novembre 1859 – Selbu, près de Trondheim – Norvège Morte le : date inconnue – Etats-Unis (sans doute…) Informations personnelles Belle Gunness est née Brynhild Storset, dans un petit village de pêcheurs sur la côte ouest de la Norvège. Durant son enfance, les Storset vécurent dans la pauvreté qui frappait la famille par intermittence, causée par l’insuccès des diverses entreprises commerciales de son père. Adolescente, Brynhild était triste, rondelette et plutôt laide, avec un caractère revêche. Toutefois, elle était intelligente ...

Lire la suite...

Les “veuves noires”

Emprunté à l’araignée venimeuse qui dévore son compagnon après l’accouplement, cette dénomination s’applique en criminologie aux femmes qui assassinent leurs propres époux, amants, enfants ou familles. Elles sont les plus nombreuses parmi les tueuses en série. Elles peuvent tuer durant de très nombreuses années et certaines sont même des “mamies” à l’air tout à fait respectable. Les “veuves noires” utilisent souvent le poison pour tuer, comme l’araignée dont est tiré leur surnom. La tueuse en série “type” Le profit, l’argent, obtenu grâce aux assurances-vie ou aux héritages, est fréquemment le mobile des crimes de ces femmes, bien qu’il puisse ne ...

Lire la suite...

Les tueuses en série

Les femmes serial killers sont peu nombreuses mais elles existent. On a longtemps cru que les femmes étaient incapables de faire le mal. C’est faux. Par contre, elles sont moins brutales et moins sadiques que les tueurs en série masculins. Elles utilisent souvent des moyens discrets pour tuer leur victime, ce qui leur permet d’agir durant des années sans se faire remarquer. Les plus rares et les plus dangereuses Eric Hickey, dans un article intitulé “The female serial murderer“, dit : «Elles sont les tueurs SILENCIEUX, aussi dangereuses que les hommes tueurs en série. Mais nous savons rarement que l’une ...

Lire la suite...
error: Content is protected !!