Tag archives : couple tueur

Catherine Birnie va-t-elle être libérée ?

La commission de libérations conditionnelles d’Australie Occidentale s’est réuni pour réfléchir à l’éventuelle libération de la tueuse en série Catherine Birnie, 57 ans. La commission examine la condamnation à perpétuité de Birnie avant de donner ses recommandations au procureur général Christian Porter, qui prendra seul sa décision. Catherine Birnie, qui avait participé à une série de meurtres précédés de tortures avec son compagnon, David Birnie, dans les années 1980, aurait pu être libérée en 2007 : la commission avait statué qu’elle présentait un risque très mince de récidive. Mais, vu la nature extrême de ces crimes, le procureur avait préféré ...

Lire la suite...

Paul Bernardo et Karla Homolka

Noms : Paul Bernardo et Karla HomolkaSurnom : « Ken et Barbie »Nés le : Paul Bernardo est né le 27 août 1964, à Toronto (Canada). Karla Homolka est née le 4 mai 1970 à Port Credit, près de Toronto (Canada)Morts le : Toujours vivants tous les deux. Bernardo est emprisonné au pénitencier de Milhaven, à Bath (Ontario). Homolka a été libérée en 2005. On les a surnommés « Ken et Barbie » parce qu’ils étaient jeunes, beaux, blonds… et superficiels. Il voulait des esclaves sexuelles à violer, elle les lui fournissait sur un plateau « par amour ». Ce couple de Canadiens, mariés, bien sous ...

Lire la suite...

Gerald Gallego et Charlene Williams

Nom : Gerald Armond Gallego et Charlene Adell WilliamsSurnom : les « Sex Slaves Killers »Né le : Gerald Gallego le 17 juillet 1946 à Sacramento, Charlene Williams le 10 octobre 1956 à Stockton (Californie) – États-UnisMort le : Gerald Gallego le 1er novembre 2002 au Nevada (cancer généralisé), Charlene Williams est toujours vivante, elle a été libérée. À la fin des années 70, en Californie, ce couple a enlevé et assassiné dix personnes. La plupart de leurs victimes étaient des adolescentes, enlevées grâce à des stratagèmes planifiés, dans le but de fournir à Gerald Gallego un cortège « d’esclaves sexuelles » « jetables ». Selon ...

Lire la suite...

Fourniret : Des lettres montrent le rôle actif de Monique Olivier

« Des lettres que s’échangeaient le tueur en série présumé Michel Fourniret et son épouse Monique Olivier alors qu’il était en prison en 1987 révèlent que cette dernière a joué un rôle actif dans les meurtres imputés à Fourniret. « Il s’agit de courriers saisis par les enquêteurs belges, au domicile des Fourniret à Sart-Custinne, au moment de l’arrestation de Michel Fourniret pour une tentative d’enlèvement » en juin 2003, a précisé une source judiciaire. Dans ces lettres, Michel Fourniret, alors en détention provisoire à la prison de Fleury-Mérogis pour une série de viols, explique à Monique Olivier, qu’il a rencontrée en tant ...

Lire la suite...

Un couple américain accusé des meurtres de ses pensionnaires

Jusqu’à il y a quelques jours, la petite ferme rouge de David et Michelle Knotek ressemblait à toutes les autres maisons de la petite ville côtière de Raymond (état du Washington), entourée de sapins, de vergers de pommes et de pâtures. A présent, leur jardin est envahi par des policiers qui creusent et fouillent à la recherche de cadavres. Selon le procureur de l’état, durant ces 12 dernières années, la maison rouge a dissimulé des tortures, des abus et des meurtres. Michelle et David Knotek, 49 et 50 ans, accusé des meurtres de trois des pensionnaires qui vivaient dans leur ...

Lire la suite...

Les tueuses en série

Les tueuses en série sont peu nombreuses, mais elles existent. On a longtemps cru que les femmes étaient incapables de faire le mal.C’est faux.Par contre, elles sont moins brutales et moins sadiques que les tueurs en série masculins.Elles utilisent souvent des moyens discrets pour tuer leur victime, ce qui leur permet d’agir durant des années sans se faire remarquer. « Je les ai volés et je les ai tués, aussi froide que la glace, et je le ferai encore, et je sais que je tuerai d’autres personnes parce que je déteste les êtres humains depuis longtemps ».Aileen Wuornos Les plus rares et ...

Lire la suite...
error: Content is protected !!