Tag archives : police scientifique

Comment intégrer la police scientifique en France ?

Oubliez « CSI », « les Experts », le soleil, les grattes-ciel, les équipements ultra-modernes et les grosses voitures…Si vous voulez travailler dans la police scientifique, en France, il vous faudra d’abord passer des concours !Il y a beaucoup d’appelé(e)s et peu d’élu(e)s. Les policiers de scène de crime prélèvent les indices, les techniciens et ingénieurs les analysent en laboratoire. Police Direction Centrale de la Police judiciaireSous-direction de la police technique et scientifique31 avenue Franklin Roosevelt69134 Ecully Cedex > L’Institut National de la Police Scientifique (qui regroupait les laboratoires de la police scientifique en France) est devenu « Service National de la Police Scientifique » en ...

Lire la suite...

Pas aussi fascinant qu’à la télévision

« Les Experts », « Forensic Files », « Cold Case », « Bones », « RIS Police scientifique », etc. Les séries télévisées en rapport avec le crime n’en finissent pas d’apparaître. Mais la vraie vie est différente de la télévision.Le chef de la police de Muskogee (Oklahoma), Rex Eskridge, assure : « Aucun département de police n’a toutes les choses qu’ils ont à la télé. Trop des choses que les gens croient proviennent de la télé. Ce n’est pas la réalité. Et ça rend notre travail plus difficile« . La police, à la télévision, peut résoudre un meurtre et faire inculper un suspect en une heure, « emballé, c’est pesé ». Ils ...

Lire la suite...

Guy Georges

Nom : Guy Rampillon, devenu Guy Georges à 4 ans.Surnom : « La bête de la Bastille », « Le tueur de l’Est Parisien ».Né le : 15 octobre 1962, à Vitry-le-François (Marne) – FranceMort le : encore vivant (condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 22 ans) Guy Georges détestait les femmes, toutes les femmes. Et en particulier les jeunes et jolies jeunes femmes qui semblaient heureuses et épanouies. La police détenait son empreinte génétique et aurait pu l’arrêter dès son 5ᵉ meurtre. Mais cette empreinte n’était pas enregistrée dans une base de données informatique. Dans les années 1990, ...

Lire la suite...
error: Content is protected !!