engcobo afrique du sud

Un tueur en série arrêté en flagrant délit à Engcobo

Des policiers de Engcobo (au sud-est de l’Afrique du Sud) ont arrêté un tueur en série alors qu’il s’apprêtait à décapiter l’une de ses victimes dans son jardin, avec un pic et un marteau.

Sebezile Gexa, 37 ans, a été surpris par la police devant sa petite maison de Engcobo, dans la région de l’Eastern Cape. Il s’est jeté sur les policiers, une hachette à la main, qui lui ont tiré dans les jambes.
Les policiers avaient été appelés par des voisins qui avaient vu Gexa frapper à mort un jeune homme de 23 ans avec une pioche.

Même le superintendant de police Mzukisi Fatyela a expliqué aux médias « C’était vraiment affreux ».

La police a découvert 4 corps sans tête enterrés peu profondément dans la maison en terre du tueur. Leurs têtes ont été retrouvées dans des sacs plastiques, à côté des corps.
Toutes les victimes, âgées de 23, 34, 52 et 65 ans, étaient des clients de Sebezile Gexa.

« Nous pensons que les 4 victimes achetaient de l’alcool de contrebande à cet homme, et ont été attaquées », a affirmé Mzukisi Fatyela. « Il les a probablement tabassées avant de les décapiter ».
« Nous l’avons conduit à l’hôpital et nous allions l’interroger mais ses voisins sont arrivés. Nous l’avons sorti de l’hôpital et l’avons emprisonné au poste de police car ses voisins étaient très en colère contre lui, et le sont toujours ».

Il semblerait que les victimes de Sebezile Gexa faisaient partie de sa famille. La victime de 65 ans serait son oncle et les deux victimes de 34 et 23 ans seraient des cousins. La quatrième victime, un policier de 52 ans, serait un membre éloigné de sa famille.

error: Content is protected !!