La police de Vancouver demande l’aide de la population

La police de Vancouver demande l’aide du public dans une enquête sur des meurtres en série, après l’arrestation d’un homme accusé d’avoir assassiné deux femmes dans cette ville.

Davey Mato Butorac, 29 ans, va bientôt être présenté à la cours de justice de la ville pour les meurtres de Gwendolyn Lawton, 46 ans, et Sheryl Koroll, 50 ans.

La police demande à toute personne qui « a, un jour, rencontré Butorac » ou qui l’a vu dans sa Chevrolet Cavalier coupé 1990, de la contacter.

“L’enquête continue bien que des charges aient déjà été retenues contre l’accusé, qui est en prison. Des enquêtes sont menées avec d’autres agences de police et des unités spéciales afin d’identifier tout lien éventuel avec d’autres homicides semblables dans la métropole de Vancouver”.

vancouver_butorak_victimes

Sheryll Koroll et Gwendolyn Lawton

Selon la police, les corps des victimes ont été découverts en 2007, à plusieurs mois d’intervalle, dans deux endroits différents :
– Gwendolyn Lawton, par des employés municipaux, à Abbotsford, le 13 mars 2007.
– Sheryl Koroll, le 7 juillet 2007, dans un quartier d’affaires de Langley.

Les deux victimes ont été choisies par le tueur car celui-ci a vu l’opportunité de tirer avantage de leur style de vie qui les rendait vulnérables“.
Selon les médias locaux, les deux femmes étaient des prostituées droguées, mais la police a tenu à ajouter qu’elles étaient aussi « des filles et des mères ».

Ce n’est pas la première fois que Vancouver fait face à des meurtres de prostituées et l’affaire Pickton a sans doute beaucoup appris à la police de la ville. Robert Pickton, un éleveur de cochon qui vivait près de Vancouver, a été reconnu coupable, en décembre 2007, des meurtres de 6 femmes, des prostituées droguées qu’il avait attirées chez lui avec de l’argent ou de la drogue.
Pickton pourrait être jugé pour 20 meurtres supplémentaires dans les mois ou les années qui viennent.

Butorac, un résident de Fraser Valley, était en liberté conditionnelle pour vol et cambriolage lorsque les corps des deux victimes ont été découverts. Il n’a jamais été condamné pour des violences envers des prostituées.
Il était au chômage et vivait avec son père. Il passait son temps à laver et à bichonner sa Chevrolet.

La “Missing Women’s Task Force” a identifié 65 femmes, la plupart des prostituées ayant des problèmes de drogue, qui ont littéralement disparu de Vancouver depuis quelques années.

error: Content is protected !!