arthur leigh allen zodiac

L’homme suspecté d’avoir été le tueur du Zodiac a été innocenté par des analyses d’ADN

Les enquêteurs de la Criminelle de San Francisco pensent qu’ils ont innocenté la seule personne que la police ait jamais nommée comme étant le suspect dans les cinq meurtres perpétrés par le tueur du Zodiac, entre 1968 et 1969 : Arthur Leigh Allen.

De la salive provenant des enveloppes qui contenaient les lettres railleuses du tueur a permis de procéder à des analyses d’ADN, qui ont innocenté cet ancien instituteur pédophile que la police de Vallejo, entre autres, avait soupçonné d’être “le Tueur du Zodiaque”.

L’inspecteur Kelly Carroll a affirmé : “L’ADN d’Arthur Leigh Allen ne correspond pas à celle « développée » grâce aux échantillons prélevés sur les lettres du Zodiac“.

Arthur Leigh Allen avait été nommé en tant que coupable présumé par le Capitaine de la police de Vallejo, Roy Conway, après sa mort, à 58 ans, en 1992.
L’inspecteur Carroll, qui a repris l’enquête avec son équipe en l’an 2000, a expliqué récemment que la découverte de preuves additionnelles dans l’affaire du Zodiac pourrait leur permettre rapidement de créer un profile génétique complet du tueur.

Le tueur avait envoyé 21 lettres codées annonçant ses crimes aux journaux de la ville. Chacune était signée d’une cible. Ses crimes et ces cryptogrammes ont embrouillés la police et fasciné les enquêteurs amateurs depuis plus de 30 ans. Des livres ont été écrit et des sites internet présentent leurs théories sur l’identité du Zodiac.

error: Content is protected !!