La police a-t-elle identifié le tueur de “l’Autoroute des larmes” ?

La police canadienne fouille une propriété en Colombie Britannique, à la recherche du corps de l’une des 18 femmes disparues depuis plus de 30 ans le long d’une autoroute surnommé “l’Autoroute des larmes”.

En 2002, Nicole Hoar, 25 ans, avait littéralement disparu le long de la Highway 16, près de la ville de Prince George, à 515km au nord de Vancouver, alors qu’elle faisait du stop pour se rendre chez sa sœur.
La police avait relié sa disparition à une série de meurtres et d’enlèvements de femmes ou d’adolescentes qui faisaient du stop le long de “l’Autoroute des larmes”, la Highway 16, une longue route de 680km qui traverse des forêts de pins, des rivières et une réserve Indienne.

Le premier meurtre a eu lieu en 1969, celui de Gloria Moody.
Six jeunes femmes ont été assassinées entre 1970 et 1978.
Six adolescentes ont disparu entre 1989 et 1995, dont quatre ont été retrouvées mortes.
La police explique ne pas savoir si ces enlèvements sont le fait de plusieurs criminels ou d’un tueur en série.

autoroute-des-larmes2La série de meurtres irrésolus et de disparitions le long de cette “Autoroute des larmes” a commencé à attirer l’attention le 25 septembre 1989, lorsque le corps d’Alberta Williams, 24 ans, a été découvert alors qu’elle avait disparu un mois plus tôt.
Le 11 juin 1994, Ramona Wilson, 15 ans, faisait du stop pour rejoindre une amie lorsqu’elle a disparu. Son corps a été découvert un an plus tard près de l’aéroport Smithers.
Cinq mois plus tard, en novembre 1994, Roxanne Thiara, 15 ans, a disparu à Prince George et son corps a été retrouvé près du lac Burns.
Moins d’un mois plus tard, le 9 décembre, le corps d’Alishia Germaine, 15 ans, originaire de Prince George, était découvert.
Lorsque Delphine Nikal, 16 ans, a disparu de Smithers le 13 juin 1995, en faisant du stop, la peur a envahi la petite communauté de Telkwa, où elle vivait. Elle n’a jamais été retrouvée.
Quatre mois plus tard, en octobre, Lana Derrick, 19 ans, qui étudiait la forêt locale pour ses études, a disparu alors qu’elle se promenait à Terrace, et n’a jamais été revue.
Le 21 juin 2002, Nicole Hoar a décidé de faire du stop sur la Highway 16, ignorant sans doute la réputation de cette route.
Alors que les disparitions précédentes n’avaient pas provoqué beaucoup de réaction, celle de Nicole a poussé les autorités locales à lancer des recherches poussées –mais vaines- durant des semaines. Nicole était une amie proche d’un patineur de vitesse qui avait participé aux Jeux Olympiques et le jeune homme a attiré l’attention sur sa disparition.

D’autres jeunes femmes ont également disparu le long de “l’Autoroute des larmes”. Elles étaient toutes jeunes et la majorité était des “Natives Aboriginals“, des Indiennes.
La police a d’abord dressé une liste de 9 victimes, et, un an plus tard, cette liste a doublé. Amnesty International estime quant à elle que 32 femmes Indiennes ont disparu durant les 30 dernières années sur cette autoroute.

Une équipe de policiers expérimentés venus de Vancouver ainsi que des profilers a décidé d’examiner toutes les disparitions et les meurtres.
La zone géographique a également été étendue afin d’inclure des affaires non résolues le long d’autres grandes autoroutes, et notamment celle qui traversent des communautés indiennes.
Le VICLAS (Violent Crime Linkage Analysis System) a identifié plus de 200 affaires similaires en Colombie Britannique.

Le caporal Anne Linteau, de la Police montée canadienne, a affirmé que l’enquête en cours sur les meurtres de « l’Autoroute des larmes » a mené la police jusqu’à une propriété de 2 hectares à Isle Pierre, à 80km à l’ouest de Prince George.

La police procède à des fouilles et des excavations, visiblement à la recherche d’ossements.
Le caporal Linteau explique que la police fait une recherche quadrillée dans un endroit boisé de la propriété. Le précédent propriétaire est « une personne d’intérêt » mais la police n’a pas voulu décliner son identité. La police a également commencé des recherches à un autre endroit, où elle a également saisi une voiture.

Le domaine d’Isle Pierre a appartenu à Leland Vincent Switzer, condamné à la perpétuité pour avoir abattu son frère le 23 juin 2002, deux jours après la disparition de Nicole Hoar. Switzer a possédé la propriété d’Isle Pierre de 1994 à 2006. Depuis, elle a changé 2 fois de propriétaire.

missing-murdered-women-hwy-of-tears

Les 18 victimes

Liste des 18 victimes « communes » dressée par la police :
– Gloria Moody – Homicide, Williams Lake; 1969
– Micheline Pare – Homicide, Hudson’s Hope; 1970
– Gale Weys – Homicide, Clearwater; 1973
– Pamela Darlington – Homicide, Kamloops; 1973
– Monica Ignas – Homicide, Terrace; 1974
– Colleen MacMillen – Homicide, 100 Mile House; 1974
– Monica Jack – Homicide, Merritt; 1978
– Maureen Mosie – Homicide, Kamloops; 1981
– Shelly-ann Bascu – Disparue, Hinton, Alta.; 1983
– Alberta Williams – Homicide, Prince Rupert; 1989
– Delphine Nikal – Disparue, Smithers; 1990
– Ramona Wilson – Homicide, Smithers; 1994
– Roxanne Thiara – Homicide, Burns Lake; 1994
– Alishia Germaine – Homicide, Prince George; 1994
– Lana Derrick – Disparue, Terrace; 1995
– Nicole Hoar – Disparue, Prince George; 2002
– Tamara Chipman – Disparue, Prince Rupert; 2005
– Aielah Saric Auger – Homicide, Prince George; 2006

bobby_jack_fowler-1975

Bobby Jack Fowler

 

MISE A JOUR 2012 : La police a pu relier 3 des meurtres à l’ADN d’un détenu américain décédé d’un cancer en 2006, Bobby Jack Fowler. Il aurait assassiné Gale Weys, Pamela Darlington et Colleen MacMillen alors qu’il travaillait au Canada. Fowler a également été relié à plusieurs kidnappings et viols, et à 4 autres meurtres de jeunes femmes aux États-Unis, dans l’Oregon, en 1992 et 1995. Il est toujours suspecté de 3 meurtres supplémentaires aux États-Unis.

En ce qui concerne les nombreux autres meurtres de “l’autoroute des larmes”, l’enquête est toujours en cours et deux suspects différents seraient recherchés. La police Canadienne a expliqué qu’en dix années d’enquête, elle avait dressé 750 profils ADN et interrogé 2500 personnes.

error: Content is protected !!