Renuka Shinde et Seema Gavit vont être exécutées

Deux sœurs risquent d’être les premières femmes exécutées en Inde depuis que le pays a acquis son indépendance, en 1947, après que le président ait rejeté leur demande d’appel.

Renuka Shinde et Seema Gavit ont été accusées de l’enlèvement de 13 enfants et des meurtres de 9 d’entre eux. En 2001, elles ont été reconnues coupables de 5 des meurtres.

Les meurtres ont commencé en 1990 alors que les deux femmes étaient de jeunes voleuses de rue : leur mère, Anjana Gavit, a ordonné à Renuka et Seema d’enlever et d’assassiner leur demi-sœur, Kranti, afin de se venger de son ex-époux remarié. Le corps de la fillette de 9 ans a été retrouvé dans un champ.

Leur mère, voleuse elle aussi, leur avait appris à se déplacer à deux dans de lieux très fréquentés, surtout pendant les fêtes religieuses. Elles enlevaient alors un enfant et l’utilisaient comme « bouclier ». Après le vol, l’une restait avec l’enfant, alors que l’autre s’enfuyait. Si quelqu’un l’accusait, elle prétendait être innocente car elle portait un enfant dans ses bras.

Elles ont enlevé des enfants à Nashik, Mumbai, Pune et Kolhapur, dans l’est de l’Inde, à des arrêts de bus, dans des temples ou des gares. Les enfants étaient séquestrés dans leur maison. Elles demandaient une rançon et tuaient les enfants si elle ne la recevait pas ou s’ils devenaient « encombrants ».

La mère et les deux sœurs ont enlevé des enfants âgés de 1 à 9 ans.
L’une de leur victime, Santosh, 18 mois, a eu le crâne fracassé contre un poteau électrique parce qu’il pleurait, elles ont laissé mourir de faim Naresh, 2 ans, et ont attaché un enfant de 3 ans, Pankaj, la tête en bas pour le battre à mort. De leurs propres aveux, elles ont assassiné 9 enfants.

Les meurtres ont cessé en 1996 : l’épouse de l’ex-mari d’Anjana Gavit a accusé la mère et les deux sœurs du meurtre de sa fille, Kranti, 6 ans plus tôt. Les enquêteurs ne parvenaient pas à prouver leur culpabilité, mais les trois meurtrières sont revenus chez l’ex-mari pour enlever sa deuxième fille, et ont été arrêtées en flagrant délit.

L’époux de Renuka Shinde, Kiran, qui les avait parfois aidées à enlever des enfants, a témoigné contre elle en échange de sa liberté.
Anjana Gavit est morte en prison en 1997.

error: Content is protected !!