Tag archives : chine

Lam Kor-wan

lam kor-wan

Nom : Lam Kor-Wan Né le : 22 mai 1955 à Hong Kong (Chine) Surnoms : The Jars Murderer (Le tueur aux bocaux), The Rainy Night Butcher (Le boucher de la nuit pluvieuse),The Rainy Night Killer (Le tueur de la nuit pluvieuse), The Hong Kong Butcher (Le boucher de Hong Kong) Mort le : toujours vivant, emprisonné à perpétuité à Hong-Kong. Surnommé « Le tueur aux bocaux », Lam Kor-wan a conservé les organes sexuels de ses victimes dans des boites tupperware après les avoir démembrées. Solitaire et obsédé par la pornographie, il vivait avec ses parents et son frère, qui n’ont jamais rien soupçonné ...

Lire la suite...

En Chine, Gao l’éventreur a été arrêté

« La police a annoncé avoir arrêté vendredi un homme de 52 ans qui avait tué et découpé 11 femmes entre 1988 et 2002 dans le nord du pays. Nouvelle victoire des tests ADN et fin d’une longue énigme judiciaire. La police chinoise a mis la main sur un tueur en série qui avait commencé ses crimes en 1988. Elle a arrêté vendredi Gao Chengyong, un épicier de 52 ans qui vivait avec sa femme à Baiyin, dans la province de Gansu (nord du pays), annonce lundi le quotidien China daily. «L’éventreur de Gansu, comme le surnomme la presse chinoise, a ...

Lire la suite...

Les tueurs en série Chinois

tueurs en série chinois

La Chine censure Internet plus que n’importe quel autre pays au monde. Les recherches y sont filtrées, les sites sont bloqués, les nouvelles « indésirable » sont supprimées et les courriels sont surveillés. Cette censure stricte de la presse et d’Internet donnent l’impression qu’il existe peu de tueurs en série chinois, car leurs crimes horribles font rarement les gros titres. Et pourtant, depuis le début des années 2000, quelques informations ont filtré, qui permettent de comprendre que la Chine est sûrement l’un des pires viviers de tueurs en série au monde. Des informations et des preuves recueillies auprès de spécialistes en médecine ...

Lire la suite...

Zhao Zhihong à nouveau jugé en Chine

Dans la « région autonome de Mongolie », le procès du tueur en série Zhao Zhihong (déjà jugé pour 9 meurtres et 7 viols en 2006), a débuté pour des vols et des cambriolages, mais surtout pour un 10ème meurtre, après que la Haute Cours de Justice locale ait reconnu avoir accusé et exécuté un innocent. Zhao Zhihong, 42 ans, a été arrêté en 2005 et a avoué 17 viols et meurtres entre 1996 et 2005, dont celui d’une jeune femme, Yang Huanzhi, dans des toilettes à Hohhot en avril 1996. Mais c’est seulement en décembre 2014 que la Haute ...

Lire la suite...

Un policier tueur en série en Chine

Zeng Kaigui

La police chinoise a lancé une chasse à l’homme contre un ancien collègue devenu braqueur de banque et tueur en série, qui agit depuis plus de 8 ans. 13 000 policiers et deux hélicoptères ont été déployés pour retrouver Zeng Kaigui, un ancien policier, après qu’il ait abattu sa dernière victime lors d’un braquage dans la ville de Nanjing, à 300km à l’est de Shangai. Zeng, 42 ans, est également suspecté d’avoir assassiné 6 personnes et d’en avoir blessées deux autres lors de braquages ayant eu lieu dans des grandes villes du sud-ouest de la Chine. Zeng Kaigui est recherchés par ...

Lire la suite...

Un fermier Chinois aurait tué 20 adolescents

Zhang Yongming

Un fermier de 56 ans a été arrêté pour plusieurs meurtres dans un village du sud de la Chine où au moins 17 personnes, presque tous des adolescents, ont disparu ces dernières années. Lorsque leurs enfants ont commencé à disparaître dans le village de Nanmen, dans la province du Yunnan, leurs parents ont pensés qu’ils avaient été enlevés pour travailler comme esclaves dans des usines de briques illégales. C’est une pratique commune dans la région. Personne ne pensait que Zhang Yongming, un fermier discret, calme, joueur d’échec, qui vivait dans une cabane en bois à la lisière du village, puisse ...

Lire la suite...

Un tueur en série arrêté en Chine

La police du nord-est de la Chine a arrêté un chauffeur de taxi soupçonné des viols et des meurtres de 7 femmes en un an, qui terrifiait la population locale. Selon un journal chinois, le taxi, nommé Da Li, a été appréhendé dans l’est du pays après une chasse à l’homme nationale. Da Li est soupçonné des meurtres de sept femmes et la police tente de le relier à deux crimes supplémentaires dans la ville de Baicheng. Deux femmes ont disparu près de la gare de Baicheng, puis ont été violées et assassinées. Leurs corps carbonisés ont été découverts non ...

Lire la suite...

Un tueur en série présumé arrêté à Hong-Kong

La police de Hong-Kong a arrêté un jeune homme de 24 ans, un citoyen de Hong-Kong d’origine pakistanaise, pour les meurtres des 4 prostituées. Toutefois, le porte-parole de la police a annoncé que les enquêteurs cherchent un second tueur. Il a affirmé que les 4 meurtres n’avaient pas pu être commis par le suspect, seul, dans le très court délai de 24 heures durant lequel les victimes ont été assassinées. L’enquête a également révélé que le suspect n’étais pas à Hong-Kong lorsque la 4ème victime a été assassinée. Un second tueur aurait « profité » des 3 autres meurtres pour commettre le ...

Lire la suite...

Bai, Baoshan

Nom : Bai BaoshanSurnom : AucunNé en : le 6 novembre 1958, dans la province de Hebei – ChineMort le : avril 1998 (exécuté d’une balle dans la nuque) dans la région de Xinjiang. Il a tué 14 personnes en 1996 et 1997 pour « se venger de la société ». En véritable gangster, il a commis des vols et a abattu nombre de policiers. D’ailleurs, il détestait visiblement les forces de l’ordre, car la plupart de ses victimes étaient des policiers.Il a été condamné à mort en 1998 et exécuté. Informations personnelles Le père de Bai Baoshan est mort de maladie lorsque ...

Lire la suite...

Le « tueur de la maternelle » chinois condamné à mort

Le « tueur de la maternelle », un tueur en série de Beijing qui avait fait la une des journaux pour avoir assassiné un enseignant de 44 ans et quatre écoliers en un an, a été condamné à la peine capitale à l’issu de son procès. Les meurtres avaient eu lieu au même moment qu’une suite d’agressions dans des écoles chinoises en 2004, ce qui avait poussé les autorités du pays à demander aux écoles d’embaucher des gardes et de renforcer leur sécurité. En août 2004, un malade mental avait poignardé 15 enfants et deux enseignants dans une école primaire de Beijing, ...

Lire la suite...
error: Content is protected !!